IranIran (actualité)Des parlementaires français préconisent une nouvelle politique pour l’Iran

Des parlementaires français préconisent une nouvelle politique pour l’Iran

-

Iran Focus, Paris, 9 juin – Des parlementaires français ont appelé l’Union Européenne et le gouvernement de Jacques Chirac à définir une nouvelle politique « ferme » et « décisive » vis-à-vis de l’Iran dans le conflit international autour de son programme nucléaire.

Lors d’un meeting mercredi à Paris, les parlementaires ont accusé le gouvernement théocratique de Téhéran d’intervenir en Irak et de chercher à développer des armes nucléaires.

L’ancien Premier ministre français, Edith Cresson, fait partie de ceux qui soutiennent le principal mouvement d’opposition iranien, le Conseil national de la Résistance iranienne.

Une déclaration a été adoptée lors de ce colloque dénonçant Téhéran pour ses activités de développement d’armes nucléaires présumées et offrant son soutien au CNRI. Le texte parle de soutenir les projets du Conseil national de la Résistance d’établir une république basée sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat et sur le pluralisme en Iran, respectueuse des droits égaux pour les femmes et les hommes et garante des droits des minorités ethniques et religieuses.

La présidente élue du CNRI, Maryam Radjavi, qui a assisté à ce colloque parlementaire, a attiré l’attention sur les soulèvements qui ont lieu dans les provinces azéries du nord-ouest de l’Iran ainsi que dans plusieurs universités iraniennes, indiquant que le régime était à bout de souffle et manquait d’appui à l’intérieur du pays.

« Le message est clair. Les Iraniens veulent à un changement et sont prêts pour ce changement », a affirmé Radjavi.

« Dans les circonstances actuelles et dans ce contexte de répression croissante dans le pays, le régime des mollahs a plus que jamais besoin d’une crise et d’exporter l’intégrisme et le terrorisme à l’étranger pour dissimuler ses problèmes intérieurs », a-t-elle expliqué.

Elle a qualifié le programme nucléaire de Téhéran de « plus grand défi posé à la communauté internationale ».

En 2002, son mouvement avait révélé l’existence de deux vastes sites nucléaires que Téhéran avait dissimulés à la communauté internationale.

Ce meeting a été organisé par cinq parlementaires français : le député Pascal Terrasse, membre du Secrétariat national du Parti socialiste ; le député Marc Reymann, membre du parti majoritaire de l’UMP et vice-président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’europe ; le député Gérard Charasse du Parti radical de Gauche ; le député Georges Hage du Parti communiste français et le sénateur Jean-Pierre Michel du Parti socialiste.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous