IranIran (actualité)Iran : Des étudiants veulent se rendre au Liban...

Iran : Des étudiants veulent se rendre au Liban pour combattre Israël

-

AFP, Téhéran, 26 juillet – Une cinquantaine de jeunes islamistes iraniens se sont rassemblés mercredi au grand cimetière de Téhéran avant de partir à bord de trois autobus vers la frontière turque pour se rendre, via la Syrie, au Liban pour y combattre Israël.

Une cinquantaine de personnes, répondant à l’appel du mouvement estudiantin pour la justice, un groupe inconnu jusque là, sont arrivées en colonne au carré des martyrs du cimetière de Beheshté Zahra, dans le sud de Téhéran, scandant « l’armée de Mohammad arrive » ou « Qods (Jérusalem), le Hezbollah arrive », a constaté un journaliste de l’AFP.

« C’est un devoir de partir. Des innocents sont attaqués et lancent des appels à l’aide », a déclaré un jeune théologien de 23 ans, Javad Rahbari, portant le keffieh palestinien.

« Nous allons partir en voiture à la frontière avec la Turquie. Si on nous laisse traverser la frontière, nous irons ensuite au Liban par la route », ajoute le jeune religieux.

« Nous voulons traverser la Turquie et la Syrie pour nous rendre au Liban », ajoute un étudiant de 26 ans, qui refuse de révéler son identité.

« Nous allons agir au Liban et si nos chefs le décident nous irons aussi en Palestine occupée », ajoute-t-il.

« La plupart des volontaires ont écrit leur testaments et sont prêts au martyr. Nous n’avons pas eu d’entraînement militaire particulier. Mais on nous a dit que le Hezbollah allait nous entraîner pendant une semaine lorsque nous serons arrivés au Liban », a déclaré pour sa part M. Rahbari.

« Nous demandons au gouvernement d’agir pour envoyer les volontaires au Liban », a ajouté pour sa part Ami Jalili-Nejad, le secrétaire du Mouvement estudiantin pour la justice.

« Nous espérons que la Syrie et le Liban nous permettrons d’aller sur place et que la Turquie aura suffisamment d’honneur islamique pour nous laisser traverser son territoire », a-t-il ajouté.

Les volontaires doivent se rendre au poste frontière de Bazargan, entre l’Iran et la Turquie.

« Nous sommes tous prêts pour des opérations-suicides si c’est nécessaire », a ajouté M. Jalili-Nejad.

Dans leur communiqué final, lu avant le départ, les volontaires ont demandé au gouvernement iranien de « vendre des armes aux gouvernements et aux combattants palestiniens et libanais ».

L’Iran est accusé par Israël et certains pays occidentaux de fournir une aide financière et militaire au Hezbollah mais Téhéran a toujours affirmé que son soutien à ces groupes était seulement politique et moral.

Le président français Jacques Chirac a affirmé mercredi que l’Iran avait une part de responsabilité dans le conflit car il fournissait des « armements sophistiqués et des financements (…) au Hezbollah », dans une interview publiée par le journal Le Monde.

Les volontaires s’étaient rassemblés sur des tombes symboliques érigées par le « Comité pour la glorification des martyrs du mouvement mondial islamique », notamment en hommage à Khaled Islambouli, l’assassin de l’ancien président égyptien Anouar al-Sadate, ou à des kamikazes palestiniens.

Le Comité pour la glorification des martyrs du mouvement mondial islamique organise régulièrement des rassemblements au cimetière de Téhéran et affirme avoir 55.000 volontaires pour des opérations suicides contre les Etats-Unis et Israël.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous