IranIran (actualité)L’Iran au secours des producteurs indiens de thé

L’Iran au secours des producteurs indiens de thé

-

RFI : 7 décembre – Cette année, pour la première fois depuis cinq ans, l’Iran recommence à importer du thé. Téhéran avait décrété un embargo pour protéger ses producteurs et écouler les énormes stocks qui s’étaient amoncelés dans le pays à la suite d’achats excessifs.Les importations avaient tellement dépassé les besoins des consommateurs iraniens que des quantités importantes ont dû être détruites ces derniers mois. Et les Iraniens recommencent à importer. Ces achats font le bonheur des principaux producteurs mondiaux, les Indiens. Dans tout le pays, depuis cinq ans, les plantations de thé sont en effet à l’agonie, avec des cours mondiaux au plus bas. Certaines régions, surtout dans le Nord, sont sinistrées. Cette crise s’explique par la disparition des principaux acheteurs du thé indiens. Après l’effondrement de l’Union Soviétique, les achats russes avaient énormément baissé. Il y avait le problème iranien. Quant aux Irakiens, la situation du pays avec le programme pétrole contre nourriture n’en faisait pas des clients très fiables. Tout cela est en train de changer. Il y a le retour iranien. Les Irakiens, malgré la situation de guerre civile, achètent de plus en plus. Les Russes consomment aussi beaucoup et cherchent de meilleurs qualités que par le passé. Les producteurs indiens se sont adaptés à ces nouvelles exigences. Leurs thés bas de gamme sont meilleurs. Ils en obtiennent de meilleurs prix. Environ 10% de plus. Ce mouvement haussier est conforté par une baisse globale de la production. Au lieu des 850 millions de kilos des années passées, l’Inde devrait en produire seulement 810. Malgré tout, les producteurs indiens de thé sont encore loin de crier victoire. Ils ne font qu’entrevoir la sortie de crise.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous