IranIran (actualité)Une délégation américaine dans le Golfe pour discuter de...

Une délégation américaine dans le Golfe pour discuter de systèmes de défense contre l’Iran

-

Bloomberg,13 octobre – De Janine Zacharia – Les Etats-Unis vont envoyer la semaine prochaine une délégation en haut lieu dans le Golfe Persique, région riche en pétrole, afin de discuter de la façon dont les USA pourraient mieux protéger ses alliés arabes contre une attaque aux missiles iranienne.

Le secrétaire d’Etat adjoint, John Hillen, le secrétaire d’Etat adjoint à la Défense, Peter Rodman, d’autres hauts responsables du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, les départements d’Etat et de la Défense, le Commandement central des Etats-Unis et les chefs d’état-major vont partir le 15 octobre pour Oman, les Emirats Arabes Unis et le Bahreïn, a annoncé hier le département d’Etat.

Les hauts responsables américains affirment que les Etats arabes ont fait part en privé de leur inquiétude croissante à propos du discours et des actes agressifs du président iranien Mahmoud Ahmadinejad. Le soutien de l’Iran au Hezbollah dans sa guerre contre Israël en juillet et août a déconcerté les chefs d’Etat arabes, inquiets pour le maintien de la stabilité dans leurs propres pays.

Parmi les mesures devant faire l’objet de débats lors de cette visite, on peut citer la vente éventuelle de systèmes de défense de fabrication américaine contre des attaques missiles terre et mer ainsi que d’autres matériels, a déclaré hier un haut responsable de la défense sous couvert de l’anonymat.

Parmi ces systèmes, les Etats du Golfe ont exprimé leur intérêt dans le Patriot Advanced Capability-3 (PAC-3), nouvelle version d’un système de défense aérienne de missile guidé utilisé dans la guerre du Golfe en 1991, selon un responsable du département d’Etat qui a lui aussi désiré rester anonyme.

Menace nucléaire

Le programme nucléaire de l’Iran est une préoccupation majeure. Les Etats-Unis font pression sur le Conseil de Sécurité des Nations Unies pour qu’il sanctionne l’Iran qui refuse de stopper l’enrichissement d’uranium. L’Iran avance que l’objectif de son programme est d’alimenter des centrales nucléaires, tandis que les USA et d’autres gouvernements affirment que la République islamique travaille sur le développement d’armes nucléaires.

L’Iran détient le plus grand éventail de missiles balistiques du Moyen-Orient, a attesté le directeur du Renseignement national, John Negroponte, en février dernier.

L’Iran cherche à modifier son missile Shahab-3 pour qu’il puisse transporter une tête nucléaire, selon certaines informations. Ce missile a une portée d’environ 1300 kilomètres, ce qui lui permettrait d’atteindre n’importe quel pays du Golfe. L’Iran développe également le nouveau Shahab-4, qui devrait atteindre une portée de 2000 kilomètres.

L’Iran dispose aussi d’un éventail de missiles conventionnels air surface et de lancement depuis un navire à même de menacer ses voisins. Les tensions autour son programme nucléaire étant importantes, les hauts responsables américains ont déclaré qu’ils craignaient que l’Iran puisse se servir de sa capacité pour bloquer le Détroit d’Hormuz, voie d’eau par laquelle transite au moins 35 pourcent du pétrole mondial.

« Coopération de défense »

Le département d’Etat dans son communiqué hier, a déclaré que l’objectif de la visite de la semaine prochaine était de « renforcer la sécurité régionale, la non-prolifération et la coopération de défense avec certains de nos amis et alliés de longue date dans le Golfe ».

Le responsable de la défense a affirmé que Rodman et Hillen avaient rencontré ces dernières semaines à Washington le chef de la sécurité nationale d’Arabie Saoudite, Bandar Bin Sultan, l’émir koweitien Sabah al-Ahmad al-Sabah ainsi que d’autres responsables du Qatar pour des pourparlers sur d’éventuels accords de coopération de sécurité.

L’objectif principal de cette première série de négociations est d’assurer les alliés du Golfe de la protection des USA, engagement qui pourrait dissuader l’Iran d’attaquer, selon les officiels américains.

Une initiative similaire est envisagée avec les alliés d’Asie de l’est depuis que la Corée du Nord a annoncé le 9 octobre avoir conduit un essai nucléaire. Comme au Moyen-Orient, les Etats-Unis en Asie tentent de parer une éventuelle course à l’armement nucléaire en promettant leur protection.

Une priorité pour Rice

La sécurité dans le Golfe est la première des priorités pour la secrétaire d’Etat Condoleezza Rice ces dernières semaines. Elle a tenu deux réunions avec les membres du Conseil de coopération du Golfe composé de l’Arabie Saoudite, du Qatar, des Emirats Arabes Unis, d’Oman, du Bahreïn et du Koweït.

L’Egypte et la Jordanie ont également participé aux meetings qui ont eu lieu le 30 septembre à New York dans les coulisses de l’Assemblée générale de l’ONU, ainsi que le 3 octobre au Caire. Lors de ces deux réunions, elle avait informé ses homologues arabes des efforts diplomatiques entrepris pour mettre un terme aux activités nucléaires de l’Iran.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous