IranIran (actualité)Un groupe d’exilés iraniens critique les négociations nucléaires de...

Un groupe d’exilés iraniens critique les négociations nucléaires de l’UE avec l’Iran

-

Associated Press – 15 décembre : La dirigeante d’un groupe d’Iraniens en exil a critiqué mercredi la décision de l’Union européenne de négocier un accord à long terme avec Téhéran sur la suspension de son programme d’armement nucléaire qu’on le soupçonne de mener, en disant que cela ne dissuadera pas les autorités iraniennes.

Parlant devant des eurodéputés au Parlement européenne de Strasbourg en France, Maryam Radjavi, co-dirigeante des Moudjahidin du peuple en exil, a dit que le régime religieux des mollahs pose le plus grand défi à la communauté internationale ».

Radjavi a dit que les négociations, lancée au début de la semaine par la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France, était de « la complaisance de la part des Européens qui a donné une ample occasion aux mollahs de se rapprocher de la bombe atomique. »

L’UE a offert à l’Iran de l’aider pour construire son programme d’énergie civile et un accord commercial en retour d’un engagement à abandonner définitivement son programme d’armement.

Maryam Radjavi a appelé l’UE à changer sa politique iranienne, disant que « l’engagement constructif et le dialogue sur les droits de l’homme ne changeront rien » et a appelé le bloc de 25 nations à retirer les Modjahedines du peuple de la liste du terrorisme.

Les Modjahedines du peuple se sont basés en France peu après la révolution islamique de 1979 qui a renversé le chah d’Iran. Le groupe insiste sur le fait qu’il est un rassemblement pacifique d’opposants en exil du régime iranien et se donne pour nom le Conseil national de la Résistance iranienne.

Un total de seize personnes, dont Maryam Radjavi, a été mis en examen l’an dernier avant qu’une cour d’appel de Paris n’ordonne leur libération.

Le juge anti-terroriste Jean-Louis Bruguière avait ouvert une enquête sur de possibles liens terroristes du groupe en 2001.

Le groupe a cependant engrangé un grand soutien de parlementaires en Europe et au Congrès américain, qui veulent tous voir le groupe retiré des listes du terrorisme.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous