IranIran (actualité)Les islamistes somaliens armés par l'Iran et la Syrie...

Les islamistes somaliens armés par l’Iran et la Syrie (ONU)

-

AFP, Nairobi, 15 novembre – Les islamistes somaliens reçoivent des armes d’Iran et de Syrie notamment alors que le gouvernement somalien est soutenu par l’Ethiopie entre autres, en violation de l’embargo sur les livraisons d’armes, selon un rapport de l’ONU qui met en garde contre un possible « conflit généralisé ».

Le document de 80 pages, dont l’AFP a obtenu une copie mercredi, décrit en détail « l’afflux endémique d’armes » dans les deux camps, en violation de l’embargo décrété par les Nations-unies en 1992 sur les livraisons d’armes en Somalie.

Ce pays de la Corne de l’Afrique est en guerre civile depuis 1991.

Les islamistes, nouvel acteur, sont entrés sur la scène politique somalienne en 2006. Ils contrôlent désormais une grande partie du Centre et du Sud du pays, dont Mogadiscio. Face à leur avancée, les institutions de transition, mises en place en 2004, s’avèrent incapables de rétablir l’ordre.

Selon le rapport, qui doit être présenté au Conseil de sécurité de l’ONU cette semaine, les islamistes sont soutenus par Djibouti, l’Egypte, l’Erythrée, l’Iran, la Libye, l’Arabie saoudite, la Syrie et la milice chiite libanaise Hezbollah. Le gouvernement somalien, de son coté, reçoit l’appui militaire de l’Ethiopie, de l’Ouganda et du Yémen.

La situation, « exacerbée comme jamais », contient « tous les ingrédients d’une possibilité croissante de conflit violent, généralisé, militaire, très long dans la majeure partie de la Somalie », affirme le document.

« Il y a la possibilité qu’il déborde en un conflit direct entre Ethiopie et Erythrée, ainsi qu’en actes de terrorisme dans d’autres pays vulnérables de la région », prévient le rapport.

L’Ethiopie et l’Erythrée ont des milliers de militaires en Somalie, selon le document, alors que les deux pays ont démenti avoir des troupes.

De leurs côtés, les islamistes ont déclaré mercredi à l’AFP que le document était « plein de mensonges ».

« Le rapport a été compilé par des personnes qui n’ont pas de considération pour la vérité, l’islam ou la Somalie », a déclaré à l’AFP Abdurahim Ali Muddey, porte-parole du Conseil suprême islamique de Somalie, la plus haute instance des islamistes dans ce pays.

« Nous n’avons pas reçu d’armes de la Syrie, de l’Iran ou du Liban ou de quelconque autre pays », a-t-il affirmé à Mogadiscio.

Pourtant, le rapport donne des informations très précises sur les armes fournies, dont des missiles sol-air, la date et le lieu de leur livraison, et fait état d’une donation par la Libye, d’un million de dollars aux islamistes.

« Des avions cargo gros porteurs et des dhows (bateau traditionnel à voile) ont clandestinement approvisionné en armes et autres formes d’aide militaire (véhicules) » les deux camps « de façon presque quotidienne », explique le document qui détaille ces livraisons pays par pays mais explique que les livraisons au gouvernement ont été moins fréquentes et moins importantes en quantité que celles aux islamistes, qui disposent d’un plus grand stock d’armes et d’armes plus sophistiquées.

Selon le rapport, les islamistes sont « tout à fait capables de transformer la Somalie et d’y installer une situation comparable à l’Irak, avec des bombes sur les routes et des kamikazes ».
Ce document couvre la période de mai à octobre, pendant laquelle les islamistes ont pris le contrôle de Mogadiscio après des combats meurtriers contre une alliance de chefs de guerre soutenue par les Etats-Unis.

Pendant cette période, l’Erythrée a fait aux islamistes « au moins 28 livraisons d’armes, munitions et équipements militaires », dont des missiles sol-air et des armes anti-char guidées par infrarouge, selon le rapport. L’Iran a livré trois importantes cargaisons d’armes et de munitions, et la Syrie au moins une cargaison comparable basée sur un accord avec le Hezbollah.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous