IranIran (actualité)Iran: 36 morts dans l'accident d'avion militaire à Téhéran...

Iran: 36 morts dans l’accident d’avion militaire à Téhéran (télévision)

-

AFP, Téhéran, 27 novembre – L’accident d’un avion militaire qui s’est écrasé au décollage lundi à Téhéran a fait 36 morts, dont 30 membres des Gardiens de la révolution, selon un communiqué officiel rapporté par la télévision d’Etat iranienne.

« 30 membres des Gardiens de la révolution et six membres d’équipage ont trouvé le martyr et deux personnes ont été blessées », affirme le communiqué des Gardiens de la révolution.

Selon la télévision, l’appareil, de type Antonov 74, se rendait à Shiraz (sud) et s’est écrasé quelques minutes après avoir décollé de l’aéroport Mehrabad de Téhéran.

« L’avion s’est écrasé aux environs de 07H30 locales (04H00 GMT) à l’extrémité de la piste de l’aéroport », a déclaré pour sa part Reza Jafarzadeh, responsable des relations publiques de l’aviation civile.

L’aéroport international de Mehrabad est à usage civil et militaire. Il est situé en pleine ville, dans un quartier ouest de la capitale.

Le 18 novembre dernier, six personnes avaient été tuées dans le crash de leur hélicoptère militaire d’entraînement près de la ville de Najafabad dans le centre de l’Iran.

En janvier dernier, 13 personnes notamment des officiers de haut rang des Gardiens de la révolution, en particulier le commandant Ahmad Kazemi, chef de l’armée de terre des gardiens de la révolution, étaient morts dans le crash de leur Falcon de l’armée, dans le nord-ouest de l’Iran.

En décembre 2005, un Lockheed C-130 de l’armée, acheté aux Etats-Unis avant 1979, s’était écrasé dans un faubourg de Téhéran après le décollage, tuant ses 108 occupants, en grande partie des journalistes.

La flotte aérienne civile et militaire d’Iran est dans un état critique à cause de sa vétusté et de son manque d’entretien. Notamment parce que le régime de sanctions américaines interdit la vente à des compagnies iraniennes ou à l’Etat d’appareils américains Boeing, ou d’Airbus, filiale du groupe européen EADS, quand ils comportent une part significative de composants américains
.
Toutefois, les Etats-Unis ont récemment décidé d’autoriser les ventes de pièces de rechanges pour les seuls avions civils iraniens.

Les forces armées iraniennes utilisent de vieux appareils militaires américains mais aussi des avions russes.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous