IranIran (actualité)Résultats anticipés des élections en Iran

Résultats anticipés des élections en Iran

-

Iran Focus, Téhéran, 17 décembre – L’agence de presse gouvernementale Fars a annoncé samedi les noms des huit hauts ecclésiastiques qui auraient remporté un siège à l’Assemblée des Experts lors des élections qui ont eu lieu vendredi.

Le reportage, qui se base sur les résultats préliminaires du scrutin samedi après-midi dans 2500 bureaux de vote de Téhéran, plaçait l’ancien chef d’Etat et actuel président du Conseil de discernement des intérêts de l’Etat, l’ayatollah Ali Akbar Hashemi Rafsandjani, en première position à Téhéran.

En deuxième place, on trouve le leader des prières de vendredi à Téhéran, l’ayatollah Mohammad Emami-Kashani, et en troisième, l’actuel président de l’Assemblée des Experts, l’ayatollah Ali Meshkini.

C’est le puissant ayatollah Mohammad-Taqi Mesbah-Yazdi qui occupe la quatrième place. Celui-ci, qui bénéficierait du soutien du guide suprême de l’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei, est le mentor de longue date du président radical Mahmoud Ahmadinejad.

En cinquième vient le président ultraconservateur du Conseil des Gardiens, l’ayatollah Ahmad Jannati.
L’ecclésiastique radical chiite Mohammad Yazdi (à ne pas confondre avec Mesbah-Yazdi) arrive en sixième position, selon les résultats préliminaires.

En septième place, on retrouve l’ancien négociateur nucléaire Hassan Rowhani et, enfin, en huitième, l’ancien chef du redouté ministère du Renseignement (VEVAK), Qorban-Ali Dori Najaf-Abadi.
Les résultats définitifs ne sont pas attendus avant dimanche soir ou lundi matin, selon les médias gouvernementaux.

L’Assemblée des Experts, composée de 86 membres, est un organisme exclusivement clérical ayant pour mission de choisir le guide suprême de la Révolution islamique.

A la suite d’une enquête approfondie sur les candidats menée par le Conseil des Gardiens, certains districts n’étaient représentés que par un candidat unique. Loin de représenter un scrutin très populaire, les experts décrivent ces élections comme la manifestation de querelles entre factions.

Des sources fiables ont confié à Iran Focus que le taux de participation électorale était faible dans la plus grande partie du pays, empêchant les médias étrangers de surveiller le déroulement du scrutin dans plusieurs bureaux de vote désignés de la capitale iranienne.

Les informations publiées sur des blogs iraniens et fournies pas des sources de l’opposition indiquent que ces élections étaient largement truquées. Les membres de l’assemblée sont élus pour huit années. Les dernières élections ont eu lieu en 1998. Cette année, le scrutin coïncident avec les élections municipales dans le pays.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous