IranIran (actualité)Téhéran convoque l'ambassadeur suisse pour protester contre des "réseaux...

Téhéran convoque l’ambassadeur suisse pour protester contre des « réseaux d’espionnage » américains

-

The Associated Press, 28 mai – Téhéran a convoqué dimanche l’ambassadeur de Suisse pour protester contre les réseaux d’espionnage américains que l’Iran dit avoir récemment découverts dans le pays, selon la télévision d’Etat iranienne.

Elle a précisé qu’Ahmad Sobhani, chef des Affaires américaines au ministère iranien des Affaires étrangères, avait rencontré l’ambassadeur suisse Philippe Welti et demandé des « explications nécessaires » au sujet des réseaux d’espionnage américains que Téhéran a annoncé samedi avoir découverts.

« Récemment, plusieurs réseaux d’espionnage ont été identifiés », ils étaient « actifs sous la conduite » des « renseignements américains » pour s’infiltrer et commettre des actes de « sabotage dans des régions de l’ouest, du centre, et du sud-ouest du pays », a déclaré la télévision en citant M. Sobhani, à l’issue de son entretien avec le diplomate suisse.

L’ambassade suisse représente les intérêts américains en Iran depuis que Washington a rompu ses relations diplomatiques avec le pays après la prise d’otages à son ambassade à Téhéran en 1979.

D’après la télévision iranienne, M. Welti a promis de relayer la protestation émise par Téhéran auprès de Washington.

Cette protestation est intervenue à la veille d’une réunion au niveau des ambassadeurs entre les Etats-Unis et l’Iran à Bagdad pour discuter de la situation en matière de sécurité en Irak. Les entretiens de lundi, qui doivent seulement porter sur l’Irak selon les deux parties, sont les premières du genre et constituent un petit signe montrant que Washington juge un rapprochement possible après pratiquement trois décennies d’animosité.

Samedi, la télévision d’Etat iranienne avait annoncé que le ministère iranien des Renseignements avait « réussi à identifier » et à frapper « plusieurs réseaux d’espionnage composés d’éléments » des forces d’occupation de l’Irak, « dans l’ouest, le sud-ouest et le centre de l’Iran ».

L’agence de presse IRNA avait précisé que les réseaux d’espionnage « bénéficiaient du concours des services de renseignement des forces d’occupation de l’Irak » et que des « groupes irakiens » étaient également « impliqués dans le scandale ».

La Maison Blanche avait fait savoir samedi qu’elle ne confirmait ni n’infirmait ces allégations.

« Nous pressons l’Iran de jouer un rôle positif en Irak… et d’arrêter de faire porter aux autres la responsabilité des problèmes qu’il se crée lui-même », avait déclaré la responsable adjointe de la communication de la Maison Blanche Dana Perino.

Depuis le début de l’intervention de la coalition dirigée par les forces américaines en Irak, Téhéran a souvent accusé les Etats-Unis et la Grande-Bretagne de tenter de saper sa sécurité.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous