Iran and its NeighboursIrakDébut de la réunion entre Iran et Etats-Unis à...

Début de la réunion entre Iran et Etats-Unis à Bagdad

-

AFP, Bagdad, 28 mai – Les ambassadeurs des Etats-Unis et d’Iran se sont rencontrés lundi matin à Bagdad pour discuter de l’Irak, premiers entretiens officiels à ce niveau entre les deux pays depuis 1980, a rapporté un correspondant de l’AFP.

La rencontre se déroule à la résidence du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki.

« Bagdad accueille une réunion entre les Etats-Unis et l’Iran et j’espère que cette réunion sera le début d’un nouveau chapitre et un pas important pour la région », a déclaré M. al-Maliki avant le début de la réunion.

« J’espère que cette rencontre aura pour résultat une compréhension mutuelle et sera suivie d’autres réunions pour résoudre les problèmes actuels », a-t-il ajouté.

« Nous voulons un Irak libre de toute forces internationales et le pays ne deviendra pas une base pour des organisations terroristes pour frapper des pays voisins. L’Irak ne sera pas un tremplin pour des menaces contre les pays voisins », a-t-il poursuivi.

« En échange, nous demandons un comportement similaire de la part des autres Etats, et particulièrement de nos voisins. La présence des forces multinationales en Irak est liée à la formation de nos forces de sécurité », a encore dit le Premier ministre.

Cette rencontre entre l’ambassadeur des Etats-Unis à Bagdad, Ryan Crocker, et son homologue iranien, Hassan Kazemi, est la première officiellement à ce niveau entre les deux pays depuis la rupture de leurs relations diplomatiques en 1980.

Elle succède à de brefs entretiens début mai à Charm-el-Cheikh (Egypte) entre la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice et son homologue iranien Manouchehr Mottaki.

Washington et Téhéran sont convenus de limiter strictement leurs discussions à l’Irak et de ne pas aborder le contentieux autour du programme nucléaire iranien.

L’Iran considère que le départ des forces américaines d’Irak est la première condition au rétablissement de la sécurité chez son voisin.

En revanche, les Etats-Unis accusent l’Iran d’aider les groupes extrémistes en Irak, chiites notamment.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous