IranIran (actualité)Le président iranien attendu à New York par un...

Le président iranien attendu à New York par un concert de protestations

-

AFP, New York, 23 septembre – Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, qui outre un discours très attendu devant l’ONU, va multiplier les prises de paroles devant des assemblées prestigieuses, va arriver au milieu d’un concert de protestations.

M. Ahmadinejad devait quitter Téhéran à 05H30 GMT dimanche. Une première manifestation d’opposants était prévue à New York à 12H30 (16H30 GMT) à peu près au moment où le président devrait se poser sur le sol américain.

Ce séjour du leader iranien a tout pour attiser les passions et les critiques. Il a ouvertement aspiré à la destruction de l’Etat d’Israël et mis en doute l’existence de l’Holocauste, sans compter que l’Iran défie l’ensemble de la communauté internationale avec son programme nucléaire.

La visite prend une dimension plus particulière aux Etats-Unis, les autorités américaines dénonçant régulièrement l’usage sanglant fait par les insurgés irakiens d’armes iraniennes contre les GI’s.

Les New-Yorkais ont été surtout choqués par le souhait exprimé par Mahmoud Ahmadinejad de visiter Ground Zero, le site des attentats du 11-Septembre.

Les autorités de la ville de New York lui ont refusé « pour des raisons de sécurité » l’accès au chantier. Dans une interview à la chaîne de télévision américaine CBS, le dirigeant iranien a réitéré son souhait mais souligné qu’il n’insisterait pas.

Des figures politiques de New York et des groupes de juifs militants conduisent l’opposition à la visite de M. Ahmadinejad. Une élue du Conseil Municipal, la démocrate Christine Quinn, a demandé instamment à l’Université de Columbia d’annuler son invitation au président iranien.

« Ahmadinejad nie l’Holocauste, et il est ici pour donner une dimension mondiale à ses attaques au vitriol », a-t-elle dit ces jours derniers.

Des manifestants étaient attendus dimanche devant l’Université, tandis que l’opposition iranienne en exil devait se rassembler devant les Nations Unies mardi, lorsque Mahmoud Ahmadinejad prendra la parole devant l’Assemblée générale.

Le président de l’Université de Columbia, Lee Bollinger, a justifié l’invitation faite au dirigeant iranien, expliquant que l’établissement était « engagé dans l’échange d’idées ».

M. Bollinger a assuré que les questions posées seraient directes, et que M. Ahmadinejad aurait à s’expliquer.

« Je vais dire aussi que la liberté de parole est une question clef, et une valeur centrale de notre société », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le maire de New York Michael Bloomberg a refusé de critiquer l’Université mais a ajouté qu’il n’irait pas écouter le dirigeant iranien.

Reflétant l’opinion, la presse tabloïd a été virulente ces derniers jours, avec des titres tels que « tu peux garder ta gerbe », adressés au « diabolique président iranien » décrit comme « un monstre ».

Le président américain George W. Bush a soutenu la décision des autorités municipales de lui refuser l’accès à Ground Zero, disant: « Je peux comprendre qu’ils ne veuillent pas que quelqu’un qui dirige un pays qui parraine le terrorisme se rende sur le site ».

Dans son interview à CBS, M. Ahmadinejad s’est dit surpris par la tempête soulevée par son arrivée et son désir de visiter Ground Zero: « Pourquoi serait-ce insultant? », s’est-il demandé.

Les Etats-Unis sont tenus d’octroyer un visa aux représentants des pays membres des Nations Unies participant à l’Assemblée générale. Ces personnes ont le droit de se déplacer dans un rayon de 40 kilomètres autour du siège de l’ONU.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous