IranIran (actualité)Ahmadinejad juge le pétrole sous-évalué et l'OPEP sous pression

Ahmadinejad juge le pétrole sous-évalué et l’OPEP sous pression

-

The Associated Press, 17 novembre – Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a estimé samedi que l’OPEP, l’organisation des pays exportateurs de pétrole, était « soumise à des pressions économiques et politiques considérables », et que de ce fait le prix du pétrole était inférieur à sa valeur réelle, selon l’agence officielle IRNA.

Ahmadinejad devait ensuite s’envoler pour le Bahreïn, mais surtout l’Arabie saoudite, où se tient un sommet extraordinaire de l’OPEP, au niveau des chefs d’Etat.

C’est en raison de ces pressions que les cours du pétrole « ne sont pas au niveau qu’ils méritent dans le monde jusqu’à présent », a-t-il ajouté. « Cette pression sur le marché des énergies fossiles n’est pas sans raison », a-t-il lancé, sans plus de précisions.

Le prix du pétrole est fixé en dollars sur les marchés mondiaux. La dépréciation du billet vert inquiète les producteurs d’or noir, car elle contribue à faire monter les cours du brut tout en érodant la valeur des réserves en dollars des pays producteurs, leurs fameux « pétrodollars ». L’OPEP résiste à l’idée d’augmenter la production pour atténuer la pression sur les prix, qui ont frôlé les 100 dollars le baril.

Du coup, l’Iran et son allié le Venezuela, tous deux très opposés aux Etats-Unis, ont proposé de laisser tomber le lien pétrole-dollar, et de choisir à la place un panier de devises. Cette proposition n’a recueilli aucun soutien auprès des autres membres du cartel pétrolier. Téhéran, soutenu par Caracas, souhaitait que la déclaration finale du sommet exprime l’inquiétude du cartel face à la faiblesse du dollar, mais l’Arabie saoudite notamment y était opposée.

« La simple mention de ce que les pays de l’OPEP examinent la question du dollar va avoir un impact qui menace les intérêts des pays » membres, a expliqué vendredi le ministre saoudien des Affaires étrangères, Saoud al-Faiçal, lors d’une réunion avec ses homologues de l’OPEP. Le sujet « ne figurera pas dans la déclaration finale », a affirmé le secrétaire général de l’OPEP, Abdallah Salem el-Badri. AP

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous