IranIran (actualité)Téhéran cherche des noises à Paris

Téhéran cherche des noises à Paris

-

Le Figaro, 20 novembre – L’Iran fait connaître sa désapprobation à l’évolution de la position de Paris dans la crise nucléaire.

Par divers signaux, l’Iran a exprimé tout récemment son mécontentement devant le durcissement de la position française à propos du dossier nucléaire. La compagnie nationale Iran Khodro, qui fabrique sous licence la Peugeot 405, a annoncé hier qu’elle envisageait d’engager des poursuites contre le constructeur français à la suite d’incendies spontanés de véhicules produits localement. La police iranienne avait dit, à la fin de l’an dernier, que plusieurs centaines de voitures avaient pris feu sans raison apparente, en pointant du doigt une version locale de la Peugeot 405.

Incriminant «des pièces fournies par Peugeot», le directeur d’Iran Khodro a accusé Peugot d’avoir «infligé des dommages financiers et à la réputation» de sa compagnie, ajoutant que des poursuites étaient à l’étude.

Dans un autre registre, l’Iran a protesté lundi contre des «violations grossières des droits de l’homme» dans l’Union européenne et notamment en France. L’agence officielle et le site de la télévision d’État dénoncent, par exemple, «le trafic d’enfants par une ONG française au Tchad», faisant allusion à L’Arche de Zoé, et critiquent également «la violation de la liberté d’expression en France et l’arrestation d’étudiants» ces derniers jours. Seuls quelques casseurs ont été interpellés à Rennes, en marge du mouvement de grève déclenché dans cette université.

PARIS DEMANDE DES SANCTIONS

Enfin, au début de la semaine dernière, le président Ahmadinejad avait envoyé une lettre à Nicolas Sarkozy dont le ton serait «acrimonieux» et qui comporterait des «menaces voilées». Ce que n’a pas confirmé le porte-parole de l’Élysée, David Martinon, selon lequel cette missive ne fait que «réitérer la position connue de l’Iran» sur le dossier nucléaire.

Ces récriminations surviennent alors que la France, tout en maintenant vis-à-vis de l’Iran sa politique d’appel au dialogue, a accru la pression depuis l’arrivée à l’Élysée de Nicolas Sarkozy. Le président français, qui souligne fréquemment qu’un Iran doté de la bombe atomique est «inacceptable», préconise la mise en place de sanctions européennes contre ce pays.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous