IranIran (actualité)L'Iran convoque l'ambassadeur de France à Téhéran

L’Iran convoque l’ambassadeur de France à Téhéran

-

Reuters, Téhéran, 3 février – Par Hossein Jaseb – L’Iran reproche à la France d’adopter une position « inamicale » dans la crise du programme nucléaire de Téhéran et affirme que la future base navale française dans le Golfe ne contribuera pas à la paix dans la région.

L’ambassadeur de France à Téhéran, Bernard Poletti, a été convoqué au ministère des Affaires étrangères en représailles, semble-t-il, à la démarche similaire effectuée vendredi par le Quai d’Orsay à la suite de propos anti-israéliens tenus par le président Mahmoud Ahmadinejad
« L’Iran a manifesté son objection face à la position négative adoptée par la France à propos de ses activités nucléaires et également de son appui aux agissements du régime sioniste », a fait savoir l’agence de presse officielle Irna.

Un diplomate français a confirmé la convocation de l’ambassadeur au ministère des Affaires étrangères, dont le porte-parole, Mohammad Ali Hosseini, a accusé la France d' »ignorer les crimes du régime sioniste » commis contre les Palestiniens.

« Jusqu’ici, notre politique envers la France et ses positions inamicales est restée modérée, mais si la tendance continue nous réviserons nos positions nous aussi », a déclaré le porte-parole iranien lors d’une conférence de presse.

La France est au nombre des pays qui exercent des pressions diplomatiques sur Téhéran pour l’amener à cesser ses activités d’enrichissement d’uranium, que l’on soupçonne de cacher un projet militaire.

FACE À L’IRAN

Paris a accentué ses pressions après l’élection du président Nicolas Sarkozy au printemps dernier.

La France et l’Iran entretiennent des relations commerciales, mais les liens bilatéraux ont été ébranlés en septembre par des propos du chef de la diplomatie française selon lesquels le monde devait se préparer à une guerre avec l’Iran.

Hosseini a critiqué un accord signé en janvier par la France et les Émirats arabes unis (EAU) pour la création d’une base navale qui sera la première installation militaire française permanente dans le Golfe, où elle fera face à l’Iran.

Cette base doit accueillir de 400 à 500 militaires. Le ministère français de la Défense a indiqué le 31 janvier que des unités de France, des EAU et du Qatar procéderaient en février à leurs premières manoeuvres communes. Plus du tiers des livraisons de pétrole transitent dans la région.

« Nous sommes hostiles à tout renforcement de la présence militaire étrangère dans la région », a dit Hosseini, dont les propos en farsi étaient traduits par la chaîne Press TV.

« Nous pensons qu’une telle présence n’est pas un facteur de paix et de sécurité pour la région (…). Nous pensons en revanche que cela pourrait contribuer à l’insécurité. »

7,062FansJ'aime
1,178SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Ce que les empoisonnements au gaz en Iran nous disent sur le régime au pouvoir

Depuis des mois, des écoles en Iran sont dans le collimateur d'attaques au gaz contre les enfants du pays....

Le régime iranien se dirige vers l’obtention d’armes nucléaires

Le régime iranien est une fois de plus au centre d'une dangereuse escalade de la prolifération d’armes nucléaires. Un...

Le Congrès américain soutien la quête du peuple iranien pour une République démocratique et laïque

Plusieurs membres bipartites de la Chambre des représentants des États-Unis ont présenté une résolution (H. RES. 100) soutenant le...

Une vague d’attaques par empoisonnement contre des écoles laisse des centaines de personnes malades

L'Iran est secoué depuis trois mois par des empoisonnements en série contre des écoles réservées aux filles, qui ont...

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite l'inquiétude du régime iranien. La veille du dernier mercredi de...

Conférence de la Journée internationale de la femme en soutien à la lutte des femmes en Iran

Le 4 mars, une conférence a eu lieu en l'honneur de la journée internationale de la femme. Conférence intitulée...

Doit lire

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite...

Les démocrates devraient entendre la voix des Iraniens, pas celle des dictateurs

Le soulèvement national iranien se poursuit malgré ses hauts...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous