IranIran (actualité)L'Iran devrait dominer l'étape omanaise du vice-président Cheney

L’Iran devrait dominer l’étape omanaise du vice-président Cheney

-

AFP, Mascate, 19 mars – Le vice-président américain Dick Cheney devait rencontrer mercredi le sultan Qabous à Mascate, deuxième étape de sa tournée régionale, pour des entretiens vraisemblablement dominés par le programme nucléaire de l’Iran avec qui Oman entretient de très bonnes relations.

Les discussions, entourées d’une certaine discrétion, devaient débuter vers 16H30 GMT.

M. Cheney était arrivé mardi à Oman après une visite surprise en Irak où il a souligné la nécessité de redoubler d’efforts pour parvenir à une réconciliation nationale et mettre fin aux violences interconfessionnelles.

Un haut responsable américain avait expliqué, la semaine dernière, que l’étape d’Oman devait être dominée par la question de l’Iran, qui fait face à l’émirat à l’entrée du détroit d’Ormouz par où transite le pétrole du Golfe, et par la lutte des Etats-Unis contre le terrorisme.

« Ils se trouvent en quelque sorte dans l’oeil du cyclone dans cette partie du monde et sont à la fois observateurs et partie prenante de toutes les grandes questions » de la région, avait dit le responsable sous couvert de l’anonymat.

M. Cheney devait remercier le sultan pour « son soutien discret mais solide », sur l’Irak, l’Afghanistan et la « guerre contre le terrorisme » lancée après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, selon la même source.

Le responsable avait ajouté vendredi que la question de l’Iran, accusé par les Etats-Unis de vouloir se doter de l’arme atomique et de soutenir des organisations terroristes, « devait figurer en très bonne place » de l’ordre du jour des entretiens à huit mois de l’élection présidentielle qui doit déboucher sur un changement d’administration aux Etats-Unis.

« Les Omanais, comme beaucoup d’autres gens, sont inquiets de l’escalade de la tension entre l’Iran et le reste de la communauté internationale, de certaines activités de l’Iran, en particulier dans le domaine nucléaire, mais aussi en dehors de ses frontières », avait dit le haut responsable à la presse.

Tout en étant un allié des Etats-Unis, Oman entretient aussi de bonnes relations avec Téhéran et le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, s’était rendu en visite à Mascate en mai dernier.

Le sultanat souhaite éviter que la tension ne monte dans le Golfe entre l’Iran et les Occidentaux sur le dossier du nucléaire, alors qu’une nouvelle série de sanctions, la troisième, a été récemment imposée à Téhéran par l’ONU.

Washington dit vouloir une solution diplomatique mais le vice-président Cheney avait déclaré en janvier 2005 à la chaine de télévision MSNBC qu’Israel pourrait décider de recourir à une action militaire contre le programme nucléaire de l’Iran.

M. Cheney et le sultan d’Oman devaient faire une brève apparition devant la presse mais on ignorait s’ils feraient des déclarations aux journalistes.

« C’est un pays assez tranquille. On n’entend pas beaucoup parler d’Oman et ils ne font pas de vagues », avait dit le responsable américain vendredi.

La dernière visite de M. Cheney à Oman remonte à février 2007. Il y avait alors discuté du programme nucléaire de l’Iran, ainsi que de la situation en Irak et dans les territoires palestiniens.

Oman est la seconde étape d’une tournée de dix jours de M. Cheney au Proche-Orient, consacrée aux efforts américains pour réduire l’influence de Téhéran et au processus du paix israélo-palestinien.
Il doit encore visiter l’Arabie saoudite, Israël, la Cisjordanie puis la Turquie, selon son programme officiel.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous