IranIran (actualité)Iran: le gouvernement va vendre de l'essence à prix...

Iran: le gouvernement va vendre de l’essence à prix « libre » pendant un mois

-

AFP, Téhéran, 18 mars – Les Iraniens pourront acheter de l’essence à un prix « libre » de 4.000 rials (28 centimes d’euro), soit quatre fois celui de l’essence rationné, pendant la période du Nouvel an qui débute le 20 mars, ont rapporté mardi les médias citant le ministre du Pétrole, Gholamhossein Nozari.

Les conducteurs ont droit actuellement à 120 litres d’essence par mois à un prix de 1.000 rials (7 centimes d’euro) le litre d’ordinaire, et de 1.400 rials pour le super.

La nouvelle mesure, applicable pendant un mois à partir du 19 mars, est destinée à faciliter les déplacements des Iraniens pendant la période de Norouz, le Nouvel an.

Traditionnellement, de nombreux Iraniens profitent de ces congés qui durent jusqu’au début avril pour se rendre en province.

Le gouvernement du président Mahmoud Ahmadinejad a introduit le 26 juin dernier un plan drastique de rationnement de l’essence pour tenter de limiter la consommation.

L’Iran produit actuellement environ 44 millions de litres d’essence par jour mais doit en importer un peu plus de 15 millions de litres par jour pour répondre à la consommation intérieure.

Les importations ont baissé de moitié depuis l’application du plan de rationnement, selon les autorités.

De nombreux automobilistes contournent le plan en achetant de l’essence au marché noir, à un prix en moyenne trois à quatre fois supérieur à celui du carburant subventionné.

La vente d’essence au prix « libre » aligne en fait ce denier avec celui du marché noir.

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous