IranIran (actualité)Iran: enquête sur l'explosion de Shiraz

Iran: enquête sur l’explosion de Shiraz

-

AFP, Téhéran, 14 avril – Le chef de la justice iranienne, l’ayatollah Mahmoud Hachémi Shahroudi, a ordonné une enquête sur l’explosion de Shiraz qui a fait ce week-end 12 morts et plus de 200 blessés, a rapporté lundi la télévision d’Etat.

Plusieurs responsables iraniens ont affirmé que l’explosion était accidentelle mais d’autres sources ont évoqué la possibilité d’un acte criminel.

L’ayatollah Hachémi Shahroudi a chargé l’Organisation de l’inspection générale et le ministère de la Justice d’enquêter sur l’affaire.

« Nous ne voulons pas que les résultats de notre enquête soient annoncées de manière précipitée et sans précision », a déclaré pour sa part le préfet de Shiraz, Ebrahim Azizi.

L’explosion a eu lieu samedi soir lors d’un grand rassemblement de jeunes filles et garçons écoutant l’allocution hebdomadaire d’un religieux, l’hodjatolislam Anjavinejad.
L’agence Fars a diffusé les images de l’explosion visiblement filmée par un des fidèles.

Sur les images, on peut voir des centaines de jeunes participer à la cérémonie lorsque l’explosion se produit.

Dans un premier temps, les médias officiels avaient fait état d’un attentat, mais très vite les responsables locaux et le vice-ministre de l’Intérieur ont rejeté cette hypothèse affirmant que l’explosion n’était pas de nature criminelle.

Dimanche, le commandant de la police de la région de Fars, Ali Moayeri, a « exclu tout acte de sabotage dans cet incident » affirmant que « l’incident a pu résulter d’une négligence », à cause de « la présence de munitions laissées sur place, qui ont pu provoquer l’explosion ».

Il se référait à l’organisation récente d’une exposition sur la guerre Iran-Irak (1980-1988) dans la mosquée et la présence de munitions.

« Présenter des raisons comme l’explosion d’une capsule de gaz (…) ou encore l’explosion de munitions laissées sur place (…) montrent que les responsables font preuve de manque d’attention ou pensent que les gens qui les écoutent ne sont pas intelligents », écrit le quotidien réformateur Etemad.

« Attentat terroriste ou négligence ? », est aussi le titre choisi par le quotidien conservateur Tehran Emrouz, signe que la thèse officielle de l’accident n’a pas convaincu tout le monde.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous