IranIran (actualité)Les Etats-Unis démentent l'existence de discussions secrètes avec l'Iran

Les Etats-Unis démentent l’existence de discussions secrètes avec l’Iran

-

AFP, Washington, 14 avril – Les Etats-Unis ont démenti lundi l’existence de discussions « secrètes » avec l’Iran sur le programme nucléaire iranien, rapportées lundi par le quotidien britannique The Independent.

Les discussions de l’ancien sous-secrétaire d’Etat américain Thomas Pickering avec des universitaires et conseillers politiques iraniens sont purement « privées », a souligné Tom Casey, un porte-parole du département d’Etat.

« Ce n’est pas une activité gouvernementale. Ce n’est pas un canal gouvernemental. Ce n’est pas un moyen de faire passer des messages. Cela n’a absolument aucun statut officiel », a ajouté le porte-parole.

« Ce sont des discussions privées tenues par des personnes privées », a-t-il ajouté. « Nous sommes heureux qu’elles se déroulent mais personne ne devrait les prendre pour un canal formel, informel ou de quelque sorte que ce soit ».

Un responsable de la Maison Blanche a également nié le caractère officieux de ces discussions. Sous le couvert de l’anonymat, il a dit qu’il existait des « canaux clairs » pour traiter avec l’Iran « et celui-ci n’en est pas un ».

Selon The Independent, Américains et Iraniens ont eu des discussions secrètes sur le programme nucléaire iranien et les relations gelées entre les deux pays durant ces cinq dernières années.
« Certains des Iraniens étaient des proches d’institutions officielles en Iran », a indiqué M. Pickering au journal, précisant que « chaque partie avait informé son gouvernement ».

Les Etats-Unis et l’Iran n’ont plus de relations diplomatiques depuis 1980.

L’administration Bush accuse Téhéran de chercher à se doter de l’arme nucléaire, d’armer des extrémistes en Irak, de soutenir des organisations anti-israéliennes et de nourrir la crise politique au Liban.

Le président George W. Bush refuse le dialogue et n’envisage toute autre discussion que dans un forum multilatéral et à condition que le régime islamique suspende ses activités nucléaires les plus sensibles.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous