IranIran (actualité)Iran: Israël presse les Etats-Unis de ne pas écarter...

Iran: Israël presse les Etats-Unis de ne pas écarter l’option militaire

-

AFP, 7 novembre 2008 – Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a appelé vendredi les Etats-Unis à ne pas abandonner un possible recours à l’option militaire contre le programme nucléaire iranien.

A l’issue d’une rencontre à Jérusalem avec la secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, M. Barak a affirmé aux journalistes :" Ce que nous pensons nous l’avons déjà dit. Nous n’écartons aucune option. Nous recommandons aux autres de ne renoncer à aucune option".

"Nous sommes convaincus que l’Iran continue d’agir pour obtenir une arme nucléaire et continue à tromper le monde en menant des négociations sur le contrôle de cet armement", a ajouté le ministre de la Défense.

"Je pense que les dirigeants du monde libre qui voient ces choses, doivent les reconnaître et les prendre en compte lorsqu’ils décideront des mesures à prendre", a ajouté M. Barak.

Contrairement à George W. Bush, Barack Obama a évoqué la possibilité d’un dialogue sans condition préalable avec l’Iran, sous le coup de sanctions de l’ONU pour le forcer à mettre un terme à son programme nucléaire controversé.

La chef du parti Kadima (centre) et ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni, avait déjà évoqué jeudi la possibilité de divergences avec le président américain élu Barack Obama sur la question du programme nucléaire iranien.

"Il est possible que nous ayons quelques points de désaccord en ce qui concerne le traitement de la question de comment empêcher" l’Iran d’accéder à l’arme nucléaire, avait déclaré Mme Livni.

"Je considère problématique un dialogue préliminaire (avec Téhéran : ndlr) à un moment où l’Iran pense que le monde a baissé les bras sur la question des sanctions. Un dialogue à ce stade pourrait être interprété comme une marque de faiblesse", avait-elle ajouté.

Israël considère l’Iran comme la menace la plus dangereuse à son encontre, en raison de l’accélération du programme nucléaire de Téhéran et des déclarations répétées de ses dirigeants, en particulier le président Mahmoud Ahmadinejad, prédisant la fin de l’Etat juif.

Les Occidentaux et Israël soupçonnent l’Iran de chercher à se doter de l’arme atomique, ce que Téhéran, soumis à des sanctions de l’ONU, dément.

Le président iranien Ahmadinejad a pour sa part félicité jeudi Barack Obama pour son élection à la présidentielle américaine, mais en lui demandant un changement radical de la politique des Etats-Unis.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous