IranIran (actualité)Afghanistan : l'Iran boude la réunion organisée à...

Afghanistan : l’Iran boude la réunion organisée à Paris

-

Le Figaro, 15 décembre 2008 – Téhéran avait confirmé sa présence vendredi. Pourtant, le chef de la diplomatie iranienne, Manouchehr Mottaki, n’a pas participé, dimanche, à la réunion internationale sur l’Afghanistan qu’organisait Bernard Kouchner au château de La Celle-Saint-Cloud, près de Paris. Autour du chef de la diplomatie française et de son homologue afghan, Rangeen Dadfar Spanta, une quinzaine de participants étaient réunis pour ces contacts informels destinés à améliorer la coopération régionale entre Kaboul et ses voisins. Dans une déclaration finale, les participants ont souligné qu’«il ne peut y avoir de sécurité durable et de paix dans la région sans un Afghanistan stable (…). Il ne peut y avoir de stabilité, de sécurité et de prospérité en Afghanistan sans coopération régionale.»

L’absence du grand voisin occidental de l’Afghanistan était jugée «incompréhensible», dimanche à Paris. Il semble bien pourtant que Téhéran ait voulu marquer une nouvelle fois sa mauvaise humeur après des déclarations de Nicolas Sarkozy visant son homologue, Mahmoud Ahmadinejad. Le chef de l’État a répété, le 8 décembre, qu’il lui était «impossible de serrer la main à quelqu’un qui a osé dire qu’Israël devait être rayé de la carte». Le surlendemain, l’ambassadeur de France à Téhéran était convoqué par les autorités iraniennes, qui l’ont mis en garde contre les conséquences «de propos irréfléchis par les responsables français».

Ne s’agirait-il que d’une bouderie iranienne, elle n’est pas de bon augure pour s’atteler au casse-tête de l’Afghanistan, le grand chantier diplomatique et militaire des mois, voire des années, à venir, au moment où cette région connaît un regain de tensions.

Dimanche, les représentants de l’Inde, du Pakistan, du Tadjikistan, de l’Ouzbékistan, du Turkménistan et de la Chine étaient autour de la table, avec ceux de la Russie, de la Grande-Bretagne, de l’Allemagne et de l’Italie. Les travaux ont été consacrés notamment à la lutte contre la drogue et contre le terrorisme, ainsi qu’à la coopération économique régionale, des sujets déjà évoqués lors de la conférence internationale organisée à Paris en juin dernier.

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous