IranIran (actualité)Clinton souhaite que des leaders "responsables" prennent le contrôle...

Clinton souhaite que des leaders « responsables » prennent le contrôle en Iran

-

AFP: La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a exprimé l’espoir que des leaders « responsables » prennent le contrôle en Iran, dans une interview à la chaîne américaine ABC qui doit être diffusée dimanche.

« Et je ne peux qu’espérer qu’il y aura un certain effort en Iran de la part de leaders civils et religieux responsables, pour prendre le contrôle de l’appareil d’Etat », a déclaré Mme Clinton à la chaîne, selon des extraits de l’interview publiés par la chaîne.

Elle y dénonce le pouvoir exercé par l’armée, les Gardiens de la révolution et d’autres milices.

« Et je sais que c’est un problème pour le peuple en Iran. Nous recevons des rapports venant d’Iran », note Mme Clinton.

Selon elle, beaucoup d’Iraniens, même ceux qui étaient à l’origine des sympathisants du gouvernement islamique, ont commencé à exprimer leur désaccord avec le système.

Hillary Clinton a indiqué que l’administration du président Barack Obama essaie d’aider des Iraniens de l’intérieur et qu’elle avait eu des entretiens avec des experts iraniens afin de recueillir des avis différents.

La secrétaire d’Etat a fait l’éloge des sanctions économiques internationales imposées à l’Iran par le Conseil de sécurité de l’ONU en juin, jugeant qu’elles « font très mal ».

« Les informations que nous recevons indiquent que le régime iranien est très inquiet face à l’impact sur leur système bancaire, leur croissance économique », a-t-elle ajouté.

Enfin, elle rappelle que les Etats-Unis veulent que l’Iran revienne à la table des négociations des « 5+1 » sur leur programme nucléaire et permettent à des inspections par l’agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) de ses installations nucléaires.

Des représentants des six pays suivant le dossier nucléaire iranien se réuniront la semaine prochaine à New York, où aura lieu l’assemblée générale de l’ONU, avait annoncé mercredi Washington.

La réunion aura lieu un peu plus de trois mois après l’adoption, le 9 juin, de la dernière série de sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU contre l’Iran, soupçonné de chercher à se doter de la bombe nucléaire sous couvert d’un programme civil.

Les Six sont l’Allemagne et les cinq membres du Conseil de sécurité (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni et Russie).

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous