IranIran (actualité)Hillary Clinton s'inquiète d'une dérive militaire du pouvoir en...

Hillary Clinton s’inquiète d’une dérive militaire du pouvoir en Iran

-

AFP : La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a souhaité dimanche que des dirigeants « responsables » prennent le contrôle d’un Etat iranien dont elle estime qu’il est de plus en plus sous la coupe des militaires.

« Je ne peux qu’espérer qu’il y aura un certain effort en Iran de la part de leaders civils et religieux responsables pour prendre le contrôle de l’appareil d’Etat », a déclaré Mme Clinton à la chaîne de télévision ABC, qui a diffusé dans la foulée une interview du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, en déplacement à New York pour des réunion de l’ONU.

Mme Clinton a dénoncé le pouvoir exercé par l’armée, les Gardiens de la révolution et d’autres milices.

« Et je sais que c’est un problème pour le peuple en Iran. Nous recevons des rapports venant d’Iran », a affirmé Mme Clinton.

Placés sous les ordres directs du Guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, les Gardiens de la révolution (Pasdaran) ont joué un important rôle dans la répression de la contestation contre la réélection du président Ahmadinejad.

Véritable armée parallèle, ils disposent de missiles capables d’atteindre Israël, allié privilégié des Etats-Unis dans la région.

Les Pasdaran sont déjà dans le collimateur de l’administration Obama qui a renforcé des sanctions à leur encontre. Washington dénonce également leur implantation au-delà des frontières iraniennes, au Proche-Orient, en Afrique du Nord, en Amérique latine, en particulier au Venezuela.

Hillary Clinton a assuré que nombre d’Iraniens, y compris ceux qui étaient à l’origine des sympathisants du gouvernement islamique, ont commencé à exprimer leur désaccord avec le système.

« Je pense que Mme Clinton est une femme très respectable, mais elle serait avisée de chercher des renseignements de meilleure facture », a riposté le président iranien sur ABC.

En écho aux attaques de la secrétaire d’Etat, l’ancien président réformateur du Parlement iranien, Mehdi Karoubi, a lui aussi vivement critiqué dimanche la montée en puissance des Gardiens de la révolution.

« Cette entité souffre de deux maux très dangereux pour elle et qui menacent la nation: son entrée inconditionnelle dans l’arène politique, et son entrée dans l’économie où elle recherche des monopoles », a-t-il déclaré dans une lettre publiée en Iran.

Mme Clinton a également fait l’éloge des sanctions économiques internationales imposées à l’Iran par le Conseil de sécurité de l’ONU en juin, jugeant qu’elles « font très mal ».

La République islamique est soupçonnée de chercher à se doter de la bombe nucléaire sous couvert d’un programme civil, ce qu’elle nie.

« Les informations que nous recevons indiquent que le régime iranien est très inquiet face à l’impact sur leur système bancaire, leur croissance économique », a dit Mme Clinton.

Le ministre français de la Défense, Hervé Morin a estimé jeudi à Washington que les sanctions « portent leurs fruits ».

« Nous prenons les sanctions au sérieux mais c’est très différent de penser qu’elles sont efficaces », a rétorqué le président iranien sur ABC.

Mahmoud Ahmadinejad doit participer la semaine prochaine à l’ONU au sommet sur les objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et à la session annuelle de l’Assemblée générale des Nations unies.

Le président iranien a rencontré dimanche le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, qui lui a demandé de « s’engager de manière constructive » avec les six pays (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Allemagne et Russie) suivant le dossier nucléaire iranien.

Des représentants du groupe des six doivent se réunir mercredi à New York.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous