IranIran (actualité)Le ISJ condamne l'occupation militaire du camp d'Achraf par...

Le ISJ condamne l’occupation militaire du camp d’Achraf par les forces irakiennes

-

 
ISJ: Nous avons reçu des nouvelles très préoccupantes disant que les forces irakiennes, sous le commandement du bureau du Premier ministre irakien ont occupé la partie nord du camp d’Achraf, qui abrite les membres de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran, avec des dizaines de véhicules blindés. Le camp d’Achraf est une zone entièrement désarmée et civile et l’entrée d’une telle force offensive militaire est une violation du droit international à savoir la quatrième Convention de Genève.

Jusqu’à présent au moins 30 transports de troupes blindés BMP et Humvee ont été stationnés à l’intérieur du camp.
 
Ces mesures se déroulent conformément aux plans du régime iranien pour réprimer son opposition démocratique tout en faisant face au soulèvement national du peuple iranien.

L’aide européenne à l’Irak devait être subordonnée à l’amélioration du traitement des résidents d’Achraf par le gouvernement irakien. C’est le moins que l’on puisse attendre de cet Irak que l’Union européenne considère comme un partenaire et un ami. Le Parlement européen a adopté plusieurs résolutions sur Achraf, en insistant sur l’obligation de se conformer à la 4e Convention de Genève et de mettre un terme à la répression et aux restrictions inhumaines contre les résidents.
 
Le Comité international pour l’application de la Justice (ISJ) invite le Secrétaire général des Nations Unies, son Représentant spécial pour l’Irak, l’armée américaine, l’ambassadeur des Etats-Unis en Irak et la Haut représentant pour l’UE, la baronne Ashton à intervenir immédiatement pour faire sortir les forces irakiennes du camp, et ne pas permettre qu’ait lieu à Achraf une nouvelle catastrophe humanitaire pire encore que celle qui s’est passé en juillet 2009.
 
Alejo Vidal-Quadras
Vice-président du Parlement européen
Président du Comité International pour l’Application de la Justice (ISJ)

Comité international de la recherche de la justice (ISJ) bénéficie du soutien de plus de 4.000 parlementaires dans le monde

Comité international pour l’application de la Justice (ISJ)
Président : Dr Alejo Vidal-Quadras, vice-président du Parlement européen
Parlement européen, ASP 11E205, 60 rue Wiertz, B-1047 Bruxelles, Belgique;
Courrier électronique: [email protected] adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous