IranIran (actualité)Desmond Tutu : La proposition européenne est une solution...

Desmond Tutu : La proposition européenne est une solution pacifique et viable pour Achraf

-

Lettre de l’Archevêque Desmond Tutu : Je rejoins le UNHCR, l’Union européenne, ainsi que les autres pays à travers le monde, les organisations et les personnalités de défense des droits de l’homme pour déplorer fortement les attaques violentes des forces irakiennes contre les résidents sans défense ni armes du camp d’Achraf le 8 avril 2011 qui ont laissé 35 morts et des centaines de blessés. Les inquiétudes demeurent et si l’ONU n’assume pas immédiatement la protection des résidents, les autorités irakiennes mèneront encore une autre attaque armée contre les résidents d’Achraf.

La proposition présentée par le Parlement européen est une solution pacifique et viable pour le camp d’Achraf, et j’espère que les Nations-Unies, les États-Unis et l’Union européenne assisteront à la mise en œuvre de ce plan, puisqu’ils ont tous exprimé leurs préoccupations quant au respect et au maintien des droits et de la dignité des résidents d’Achraf.

Des conditions coïncidant avec les droits des résidents d’Achraf en vertu des lois internationales et des Conventions de Genève doivent être remplies pour établir les fondations menant à une solution permanente de la crise à Achraf. Jusqu’à la mise en œuvre totale du plan du Parlement européen et durant la période transitoire, des efforts du gouvernement américain, de l’ONU et de l’Union européenne sont nécessaires pour accomplir les conditions préalables suivantes :

1. L’occupation militaire d’Achraf doit prendre fin ;

2. Le siège inhumain qui dure depuis plus de deux ans à l’encontre d’Achraf de la part du gouvernement irakien doit être levé. Les portes du camp doivent s’ouvrir aux familles des résidents ainsi qu’à leurs avocats ;

3. Une enquête indépendante doit être menée par un agent mandaté par les Nations-Unies sur l’attaque du 8 avril contre le camp d’Achraf et sur les crimes commis à l’intérieur du camp, comme la Haut commissaire aux droits de l’homme de l’ONU les a qualifiés. Je soutiens entièrement les poursuites à l’encontre des auteurs de ces crimes contre l’humanité dans le camp d’Achraf ;

4. La sécurité et la protection d’Achraf doivent être garanties par la réouverture du bureau d’observation de l’ONU (MANUI) à Achraf.

Le transfert forcé de 3400 réfugiés sans armes est illégal et viole les normes de l’ONU ainsi que les lois internationales et les clauses des lois humanitaires internationales. Il me semble très clair qu’un transfert à l’intérieur de l’Irak faillit à la garantie de mettre fin à la répression et au massacre des résidents d’Achraf ; en réalité cela les place au beau milieu de plus grandes menaces encore. Par conséquent, un transfert forcé ne représente pas une solution réaliste ni pragmatique, mais en pratique peut uniquement préparer une autre folie meurtrière.

Archevêque émérite Desmond Tutu (Cape Town – Afrique du Sud)

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous