Iran and its NeighboursIrakLondres accuse de nouveau Téhéran de soutenir la Syrie...

Londres accuse de nouveau Téhéran de soutenir la Syrie dans sa répression

-

AFP: Londres a répété jeudi que l’Iran soutenait la Syrie dans sa répression du mouvement de contestation, malgré la convocation du chargé d’affaires britannique à Téhéran par les autorités iraniennes à la suite de premières accusations.

Plus tôt dans la journée, la télévision d’Etat iranienne avait affirmé que les autorités iraniennes avaient signifié à la chargée d’affaires britannique à Téhéran, Jane Marriott, qu’elles jugeaient « infondées » des déclarations du chef de la diplomatie britannique William Hague, faites mardi devant le Parlement.

M. Hague avait alors affirmé que l’Iran fournissait « du matériel et une assistance technique au régime (syrien) pour écraser les manifestations en Syrie ».

Londres a confirmé que sa chargée d’affaires avait effectivement été convoquée jeudi par le ministère iranien des Affaires étrangères.

« Il a été demandé à la chargée d’affaires de s’expliquer sur les récentes déclarations britanniques sur l’Iran, notamment sur le rôle de l’Iran dans le soutien au régime syrien dans la répression des manifestations. Le Royaume-Uni maintient ses déclarations », a dit un porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères dans un communiqué.

« Nous sommes extrêmement inquiets de la répression du gouvernement iranien vis-à-vis de son propre peuple et de son soutien aux éléments violents dans la région », a-t-il ajouté.

« Le gouvernement britannique n’est pas qualifié pour commenter les affaires intérieures d’autres pays, puisqu’il est connu pour son attitude interventionniste et son rôle destructeur dans les événements régionaux », avait estimé plus tôt jeudi un responsable iranien cité par la télévision d’Etat iranienne.

Les Etats-Unis avaient déjà accusé Téhéran d’aider le régime syrien dans la répression violente du mouvement de contestation, dans lequel plus de 1.100 civils dont des dizaines d’enfants ont été tués depuis le 15 mars, selon des organisations de défense des droits de l’Homme. Téhéran a toujours nié ces accusations.

 

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous