IranIran (actualité)Iran: « L'avènement du Mahdi est proche »

Iran: « L’avènement du Mahdi est proche »

-

Iran Focus: En phase terminal, dépassé par les crises, les clans du régime intégriste s’entredévorent. Cette fois le blâme est jeté sur un « courant déviationniste » qui serait venu compléter  le complot  « séditieux » né au lendemain de l’élection frauduleuse de 2009.

Le beau-père du fils de Mahmoud Ahmadinejad, qui est également son chef de cabinet, Rahim Machaie, est soupçonné d’être à l’origine de ce courant qui chercherait à saper les fondements du système. Mojtaba Zolnour, l’adjoint du représentant du Guide au sein des Gardiens de la révolution a violemment dénoncé le « courant déviationniste » : « Le courant déviationniste veut affaiblir les fondements du régime islamique (…) Cette déviation est le plus grand danger de toutes les déviations de l’histoire de l’islam chiite », a-t-il affirmé selon l’agence Mehr.

Safar Harandi, le conseiller culturel des Gardiens de la révolution jette la lumière sur sa nature: « Le courant déviationniste parle de relation personnelle entre le croyant et son Dieu personnel. Chaque personne peut donc établir une relation directe avec l’Imam caché, et ce dernier le dirigera. Par conséquent il n’est pas nécessaire d’avoir un interlocuteur comme les Faghih, les Marja ou même le Guide suprême ».

L’autre clan « conservateur » proche du guide suprême a lancé depuis quelque temps une violente campagne contre Machaie et son entourage, accusés d’« envoûtement » et de « sorcellerie». « Certains individus au gouvernement ont utilisé des méthodes sataniques comme l’envoûtement ou la sorcellerie qui sont interdits par la religion », a affirmé Ali Saïdi, représentant du Guide suprême auprès des Gardiens de la révolution qui a également dénoncé la présence « d’éléments infiltrés corrompus » dans l’exécutif

Ahmadinejad et MachaieEn effet, l’équipe du président illuminé, qui a déclaré à son retour de New-York en 2008, devant un groupe d’ulémas, avoir été  entouré d’un « halo » lors de son intervention devant l’Assemblée générale des Nations-Unies, ne manque pas de donner prétexte aux adversaires. La justice a annoncé il y a un mois l’arrestation de plusieurs proches d’Ahmadinejad et de Machaie dans une obscure affaire de DVD à contenu politico-mystique. Parmi les personnes arrêtées figurent Abbas Amirifard, imam de la prière de la présidence, et  Kazem Kiapasha, chargé du recrutement du personnel de la présidence.

C’est à Machaie qu’on impute la production du film controversé, « L’avènement est proche ». Le film, condamné par les oulémas de Qom, a suscité l’indignation. Basé sur le contenu d’un livre millénariste chiite en vogue dans les milieux ésotériques en Iran, le scénario dépeint Khamenei et Ahmadinejad comme deux proches compagnons du Mahdi, l’imam caché, figure messianique dont les chiites attendent le retour avant le Jugement dernier. Selon la prophétie relatée dans le livre, et reprit dans le film, l’avènement du Mahdi est proche et nous en avons les signes dans les personnes de Mahmoud Ahmadinejad et de Seyed Ali Khamenei.

« L’ayatollah Behjat a déclaré : l’avènement est très très proche »Puisque selon la prophétie, deux personnages sont sensés présider à l’avènement du Mahdi : Seyed Khorassani et Saleh ibn-Ghoreib. Seyed Khorasani, un lieutenant du Mahdi, doit faire son apparition à Khorassan (une province iranienne et lieu de naissance de Khamenei), c’est un Seyed (un descendant du prophète au turban noir) et handicapé d’une main (comme Khamenei). Ce dernier sera accompagné d’un adjoint dans la personne de Saleh ibn-Ghoreib, qui est d’une province du nord (comme Ahmadinejad) et décrit comme un personnage frêle, à la barbe peu garnie (comme Ahmadinejad).

Tous les signes d’un prochain avènement sont donc aujourd’hui réunis! L’avènement se fera cependant en deux phases: une apparition « mineur » d’une durée de 3 ans au cours de laquelle le Mahdi sera présent, mais non apparent, une apparition « majeure » suivra avec la possibilité pour les mortels de voir le sauveur.

Le film tend à faire valoir la thèse selon laquelle il n’y a plus de raison d’être pour le clergé et le principe du Guide suprême avec l’avènement du Mahdi. Un sacrilège qui en dit long sur l’état de santé d’un régime en fin de course.
 

 

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous