IranIran (actualité)L’Iran réagit vivement à une publicité dans un journal...

L’Iran réagit vivement à une publicité dans un journal londonien

-

Iran Focus, Londres, 22 avril – Le journal londonien The Gardian a publié une réponse acerbe de l’ambassade d’Iran à Londres après qu’il ait publié une demie page de publicité contenant des déclarations d’éminents parlementaires et juristes britanniques plaidant pour le retrait du principal groupe d’opposition iranien, les Modjahedines du peuple, des listes du terrorisme.

Le porte-parole de l’ambassade d’Iran à Londres a écrit dans une lettre au Guardian aujourd’hui que la publication de la publicité « a servi à faire avancer les objectifs de cette organisation ».

L’agence de presse officielle iranienne IRNA, dans une longue dépêche de Londres, a publié une menace publique contre The Guardian, disant que « le journal risque d’être poursuivi pour la promotion d’un groupe terroriste sous la même loi anti-terroriste par laquelle le MKO (les Modjahedines du peuple) ont été interdits en Grande-Bretagne ».

L’IRNA évoque également un éditorial récent du Daily Telegraph de Londres, qui appelait au retrait de l’OMPI des listes du terrorisme et à la reconnaissance de son statut de mouvement de résistance légitime contre le régime religieux en Iran. L’agence de presse iranienne fustige le Daily Telegraph pour avoir dit que « l’occident devrait catalyser une nouvelle révolution en Iran en utilisant » l’OMPI. « Donner leur les moyens, ils feront le travail », disait l’éditorial.

L’édition du Guardian de mercredi comportait une déclaration de 500 juristes et parlementaires britanniques ayant participé à un symposium à Londres le 22 mars qualifiant la présence de l’OMPI sur la liste noire « d’injuste et contraire aux lois européennes et britanniques ».

L’ambassade d’Iran avait porté plainte officiellement contre cette publicité en faveur de l’OMPI dans le Guardian en 2001, mais la plainte avait été rejetée. Dans sa dépêche d’hier, l’IRNA a donné un faux compte rendu du résultat de cette plainte.

Lord Slynn of Hadley, ancien juge de la Cour de Justice européenne, était cité dans la publicité disant au symposium : « Il nous semble, au Pr. Jean-Yves de Cara et moi, sur ce que nous avons vu, qu’il y a de fortes raisons de retirer l’OMPI de la liste britanniques des groupes terroristes. »

Le député conservateur David Amess y déclare quant à lui : « Il y a un consensus d’avis légaux d’éminents juristes affirmant qu’il n’existe pas de raisons légales d’inscrire l’OMPI sur la liste du terrorisme. Des milliers de parlementaires à travers l’Europe et une majorité de membres du congrès américain pensent la même chose.’

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous