IranIran (actualité)Amnesty International demande une enquête sur l'attaque de Liberty

Amnesty International demande une enquête sur l’attaque de Liberty

-

Amnesty International, Communiqué de presse –  (VIDEO) L’Irak doit de toute urgence enquêter sur l’attaque contre le camp des exilés iraniens. Les autorités irakiennes doivent de toute urgence enquêter sur l’attaque contre un camp d’exilés iraniens qui a fait plusieurs morts et blessés et s’assurer que tous les blessés reçoivent des soins médicaux appropriés, a déclaré Amnesty International aujourd’hui.

L’enquête devrait également se pencher sur la conduite des forces de sécurité irakiennes avant et pendant l’attaque et si elles n’ont pas faillit à empêcher l’attaque.

Plusieurs personnes auraient été tuées et blessées à la suite de l’attaque contre le camp Liberty, qui abrite quelques 3000 Iraniens en exil en Irak, le 9 Février.

« L’attaque contre le camp Liberty est un crime honteux », a déclaré Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe du Programme d’Amnesty International pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

« Les autorités irakiennes doivent s’assurer non seulement que les responsables de cette attaque seront traduits en justice, mais que ceux qui vivent dans le camp seront protégés. »

Les habitants du camp Liberty, membres de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran, qui s’oppose au gouvernement iranien, ont été récemment transférés à un site dans le nord-est de Bagdad – après avoir vécus pendant 25 ans dans le camp d’Achraf.

Les résidents avaient affirmé que les forces irakiennes avaient attaqué certains d’entre eux au cours du processus de réinstallation en 2012.

Aujourd’hui, le Haut Commissaire des Nations-Unis pour les réfugiés, Antonio Guterres, a souligné que les résidents du Camp Liberty sont des demandeurs d’asile en cours de procédure de détermination du statut de réfugié et à ce titre ont droit à une protection internationale.

En avril 2011, les troupes irakiennes ont pris d’assaut le camp d’Achraf en utilisant une force manifestement excessive, y compris des tirs à balles réelles contre les habitants qui ont tenté de leur résister. Quelques 36 personnes – 28 hommes et huit femmes – ont été tuées et plus de 300 blessées. Les blessés ont été empêchés de quitter le camp pour obtenir des soins.

(Traduit de l’original en anglais)
http://www.amnesty.org/en/for-media/press-releases/iraq-must-urgently-investigate-attack-against-iranian-exile-camp-2013-02-09

 

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous