IranNucléaireL'UE refuse toute reprise des activités nucléaires de l'Iran

L’UE refuse toute reprise des activités nucléaires de l’Iran

-

AFP, Washington,5 juillet – Les Européens n’accepteront jamais la reprise des activités nucléaires iraniennes, a affirmé mardi à Washington le chef de la diplomatie française, Philippe Douste-Blazy.
« Il est fondamental de comprendre que dans l’accord de Paris il s’agit bien du mot suspension » des activités d’enrichissement d’uranium, a-t-il souligné à l’issue d’un entretien avec son homologue américaine Condoleezza Rice.
« Il est évident qu’après avoir parlé avec eux (les Iraniens), après avoir exposé nos propositions, de toute façon, malgré ce qui est dit ici ou là, les Européens n’accepteront jamais la reprise des activités nucléaires iraniennes », a précisé le ministre français lors d’une conférence de presse conjointe avec Mme Rice.
De son côté, Mme Rice a souligné que « l’accord de Paris (du 15 novembre 2004 entre la toïka européenne -Paris, Berlin et Londres- d’une part, et Téhéran de l’autre) porte à l’origine sur la suspension (des activités d’enrichissement) ».
« Mais, en dernier ressort, le monde doit s’assurer que l’Iran ne puisse pas obtenir cette capacité et il devra y avoir des garanties objectives et nous pensons que cela veut dire un arrêt complet (de ces activités) », a poursuivi la secrétaire d’Etat, qui était interrogée pour savoir si une « suspension » était suffisante aux yeux des Etats-Unis.
Interrogée pour savoir si les Etats-Unis seraient prêts à accepter une proposition européenne qui envisagerait un transfert de technologies nucléaires civiles à l’Iran, Mme Rice a précisé que les Etats-Unis avaient « dit clairement que nous ne voyons pas la nécessité pour l’Iran d’avoir une capacité nucléaire civile en Iran ».
« Mais nous avons bien noté aussi, par exemple, que les Russes ont pris certaines dispositions de sauvegarde pour protéger le réacteur Bouchehr, afin de s’assurer que s’il y a livraison d’une quantité limitée de combustible, il soit renvoyé afin de diminuer les risques de prolifération », a-t-elle ajouté.
M. Douste-Blazy a appelé pour sa part à accepter la victoire de l’ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad, en affirmant que « le résultat est là » et qu’il faut « continuer à avoir des relations diplomatiques avec les autorités iraniennes ».
Il a jugé aussi « absolument fondamental de présenter une offre fin juillet, début août, aux autorités iraniennes, concernant le programme nucléaire civil, avec d’ailleurs une garantie de fourniture de combustible pour celui-ci.
Le ministre a ajouté que cette offre comprendrait aussi « un accord technologique qui peut toucher plusieurs éléments: météorologiques, sismologiques ou autres ».
« Et, enfin, essayer de réfléchir avec eux sur la sécurité de leur pays », a-t-il poursuivi en référence aux garanties de sécurité envisagées par les Européens.
« Nous aurons besoin des Américains pour parler de cela avant de leur faire cette offre », a-t-il fait valoir.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous