IranNucléaireFrance-Iran : Des islamistes brûlent le drapeau tricolore devant...

France-Iran : Des islamistes brûlent le drapeau tricolore devant l’ambassade de France

-

AFP, Téhéran, 16 août – Une trentaine d’étudiants islamistes ont brûlé mardi le drapeau français devant l’ambassade de France à Téhéran pour protester contre l’opposition à la poursuite d’activités nucléaires ultra-sensibles par la République islamique, a constaté un journaliste de l’AFP.
« Angleterre, France, deux Satans, deux Lucifers », ont scandé les manifestants dans la rue Neauphle-le-Château, où se trouve la représentation diplomatique et qui tient son nom de la commune française où l’ayatollah Ruhollah Khomeiny, fondateur de la République islamique, séjourna en exil d’octobre 1978 à février 1979 avant son retour triomphal en Iran.
« Mort à la France, mort à l’Angleterre, mort à l’Allemagne », ont chanté les manifestants.
Avec l’Allemagne et la Grande-Bretagne, la France (UE3) négocie au nom de l’Union européenne avec l’Iran pour obtenir les garanties que la République islamique ne fabrique pas l’arme nucléaire et la convaincre de renoncer aux activités relatives à l’enrichissement d’uranium.
C’est l’UE3 qui a demandé la convocation en urgence de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) quand l’Iran a repris une partie de ces activités. L’agence onusienne de non-prolifération a adopté jeudi une résolution pressant l’Iran de revenir à une suspension complète.
Les trois Européens ont menacé les Iraniens d’en référer au Conseil de sécurité des Nations unies s’ils persistaient.
L’ambassade du Royaume-Uni a été bombardée de pierres et de tomates dimanche par environ 300 étudiants islamistes.
Certains étudiants devant l’ambassade française ont expliqué être beaucoup moins nombreux parce qu’ils n’avaient pas obtenu l’autorisation de manifester.
Des agents des forces de sécurité ont vainement tenté de s’opposer à ce qu’ils mettent le feu au drapeau français.
Dans une déclaration adressée au président français Jacques Chirac, les manifestants dénonce « la politique du deux poids, deux mesures » menée vis-à-vis des pays musulmans. Ils invoquent l’interdiction du voile islamique dans les écoles françaises, en même temps que les autres signes distinctifs.
« Tout agissement qui saperait le droit légitime de l’Iran recevra une réponse décisive », dit le texte.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous