IranNucléaireL'Iran ne renoncera pas à la reprise activités nucléaires...

L’Iran ne renoncera pas à la reprise activités nucléaires (ministre)

-

TEHERAN, 11 sept (AFP) – Le nouveau chef de la diplomatie iranienne a assuré dimanche que son pays n’allait pas renoncer à sa décision de reprendre ses activités nucléaires, estimant qu’il n’existait aucune base légale pour renvoyer le dossier devant le Conseil de sécurité de l’Onu.

« Il n’est pas question de revenir à une suspension des activités d’Ispahan », a dit à la presse M. Manouchehr Mottaki en référence à l’usine de conversion d’uranium d’Ispahan (centre), qui a repris ses activités en août.

L’Iran a repris depuis un mois ses activités de conversion – une étape vers l’enrichissement de l’uranium – suspendues depuis novembre 2004 en vertu d’un accord avec l’UE malgré des résolutions du conseil des gouverneurs de l’AIEA.

Téhéran souligne qu’il a droit à l’enrichissmeent pour produire de l’électricité au nom du Traité de non-prolifération nucléaire.

Le ministre a également souligné qu’il n’exitait « aucune base légale pour renvoyer le dossier du nucléaire iranien devant le Conseil de sécurité de l’Onu ».
« Ce sera un acte politique qui aura des conséquences », a souligné le ministre dans sa première conférence de presse depuis sa nomination à ce poste en août.

« Il est naturel qu’un tel évènement (le renvoi du dossier devant le Conseil de sécurité) aura des conséquences. Mais à ce stade, je ne veux pas discuter de ce que seront les répercussions », a ajouté M. Mottaki exprimant de nouveau la disposition de son pays à « poursuivre sans conditions les négociations avec les Européens » sur ce dossier.

Selon un document interne dont l’AFP a eu connaissance vendredi, l’Union européenne s’est dit prête à demander un transfert du dossier nucléaire iranien au Conseil de sécurité de l’ONU afin d’exprimer « clairement son inquiétude » sur les activités nucléaires de l’Iran.

Ce texte confirme la position affichée par les trois puissances de l’UE négociant avec Téhéran – Allemagne, France et Grande-Bretagne (UE3) -, l’Iran refusant d’arrêter la conversion d’uranium, comme lui demandent les Etats de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Les pays de l’UE3 « estiment que la question doit être résolue au plan diplomatique, mais ils sont convaincus que cela ne sera possible que si la communauté internationale envoie un signal clair d’inquiétude à Téhéran et lui demande de revenir à la table des négociations », selon ce document.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous