IranNucléaireGrande-Bretagne : La menace posée par l’Iran doit être...

Grande-Bretagne : La menace posée par l’Iran doit être traitée de toute urgence

-

Iran Focus, Londres, 18 janvier – Mardi, la Grande-Bretagne a annoncé que les activités nucléaires de l’Iran, qui selon l’Occident font partie d’un programme secret de fabrication d’armes atomiques, étaient un problème à traiter en priorité.

Lors d’une conférence de presse à Londres, le porte-parole du Premier ministre Tony Blair a déclaré que l’Iran devait respecter ses obligations internationales si une solution diplomatique au conflit international était trouvée.

L’Iran a décidé unilatéralement la semaine dernière de reprendre la recherche et le développement nucléaires auparavant suspendus à son usine d’enrichissement d’uranium de Natanz, contre l’avis de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique.

Le ministre des Affaires Étrangères russe, Sergei Lavrov, a affirmé mardi que, selon Moscou, les négociations nucléaires entre la troïka européenne (la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne) et l’Iran ne pourraient reprendre que si Téhéran réintroduisait son moratoire sur la recherche nucléaire, mesure que Téhéran a déjà refusée catégoriquement.

Pour ce qui est de savoir si la Russie et la Chine se sont rapprochées de la position de l’UE visant à renvoyer le dossier nucléaire iranien devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies, le porte-parole de Blair a déclaré : « Le fait que la réunion du conseil de l’AIEA a été avancée d’environ un mois se passe de commentaires ».

« Cela prouve que tout le monde s’accorde pour dire que ce problème doit être traité en priorité, ce qui est une bonne chose. »

Le conseil des gouverneurs de l’AIEA, qui doit se réunir les 2 et 3 février, va probablement envoyer le dossier de Téhéran devant le Conseil de Sécurité.

« Nous n’avons qu’à écouter les commentaires du président iranien sur Israël pour comprendre pourquoi nous devons les persuader de se soumettre à leurs obligations internationales », a-t-il affirmé.

Depuis son entrée en fonction, le président radical Mahmoud Ahmadinejad a qualifié l’holocauste de « mythe » et proclamé qu’Israël devait « être rayé de la carte ».

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous