IranNucléaireRice : Le monde doit réagir rapidement face à...

Rice : Le monde doit réagir rapidement face à l’Iran

-

Reuters, Monrovia, 16 janvier – Lundi, la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a déclaré que l’Iran avait « franchi le seuil » avec ses récentes mesures nucléaires et que le monde devait agir rapidement pour renvoyer Téhéran devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Rice a affirmé que les Etats-Unis souhaitaient que l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) organise une réunion d’urgence dès que possible, de peur que l’AIEA ne « cherche de faux-fuyants » dans l’affaire du programme d’armes nucléaires de l’Iran.

« Nous ne pouvons tout simplement pas les laisser faire ça », a-t-elle déclaré aux journalistes qui ont voyagé avec elle au Libéria à l’occasion de l’investiture de la première femme présidente en Afrique.

Rice dit avoir eu des conversations « très constructives » avec certains ministres des affaires étrangères de l’AIEA pendant le week-end et se dit optimiste quant à leur soutien pour le renvoi de l’Iran devant le Conseil de Sécurité où le pays pourrait finalement faire face à des sanctions.

« Nous devons enfin démontrer à l’Iran qu’il ne peut en toute impunité rejeter les exigences légitimes de la communauté internationale », a déclaré Rice à la presse, sans préciser quels ministres elle avait rencontrés ni quels pays soutenaient une comparution immédiate.

« Il y a du travail à faire car nous voudrions qu’il y ait un consensus solide en faveur d’un vote. Mais quel que soit le nombre de voix, il n’y a, d’après moi, aucun doute sur le fait que tout le monde pense que l’Iran a franchi le seuil à ne pas dépasser », a-t-elle ajouté.

Rice n’a pas désiré dire si selon elle les Etats-Unis avaient le soutien de la Russie ou de la Chine, mais elle a affirmé que Moscou s’était dit fortement déçu de la décision de l’Iran de lever les scellés de l’ONU à son usine d’enrichissement d’uranium et de reprendre les recherches sur le combustible nucléaire la semaine dernière.

De plus, l’Iran a repoussé l’offre de la Russie qui proposait d’aider Téhéran à satisfaire ses besoins nucléaires civils sans augmenter les risques de prolifération, a-t-elle ajouté.

Alors que les pays optent pour des « tactiques diverses » au sujet de l’Iran, elle a fait remarquer qu’aucune nation n’avait parlé en faveur de l’Iran. « Ils n’obtiennent rien d’autre que la condamnation. »

Dimanche, le sénateur américain républicain pour l’Arizona, John McCain, a déclaré que les Etats-Unis pourraient finalement avoir à entreprendre une frappe militaire afin de dissuader l’Iran.

Relativement aux options militaires et à la possibilité que la force soit utilisée maintenant ou, tout du moins, pour faire peur à l’Iran, Rice a répété qu’actuellement la priorité était la diplomatie.

« Je ne pense pas qu’avancer des hypothèses serve à quelque chose. Nous avons toujours dit que le président envisageait toutes les options, mais la solution pour laquelle nous travaillons actuellement est une solution diplomatique. »

Elle a affirmé qu’il était peu probable que l’Iran puisse résister à une isolation telle que celle que pourrait imposer le Conseil de Sécurité.

« Ils mettent beaucoup de choses en danger dans cette affaire et j’ai bon espoir, moi et d’autres personnes, que lorsque le régime admettra ou sera confronté au fait qu’il est vraiment sur le point d’être presque entièrement isolé, il reconsidérera ses options », a déclaré Rice.

7,062FansLike
1,163FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous