IranNucléaireL’ambassadeur saoudien dénigre le programme nucléaire de l’Iran

L’ambassadeur saoudien dénigre le programme nucléaire de l’Iran

-

Associated Press, Phoenix, 9 février – Par Amanda Lee Myers – Mercredi, l’ambassadeur saoudien aux États-Unis a dénoncé le programme d’enrichissement d’uranium de l’Iran et la politique américaine incohérente vis-à-vis des pays cherchant à obtenir ou ayant déjà des armes nucléaires.

Bien que les dirigeants iraniens aient affirmé qu’ils ne cherchaient qu’à produire du combustible par l’enrichissement, cette activité permet aussi de fabriquer le cœur des têtes nucléaires.

L’inflexibilité de l’Iran dans son programme d’enrichissement ne fait qu’exacerber les tensions au Moyen Orient, a affirmé l’ambassadeur Turki Al-Faisal dans un discours ici à Phoenix.

« Les tension s’aggravent et une rivalité inutile commence à apparaître », a déclaré Al-Faisal devant une assemblée de 250 personnes composée d’hommes politiques et de leaders du monde des affaires, ainsi que des membres de la Commission de Phoenix sur les relations étrangères qui a organisé l’événement.

Al-Faisal, 60 ans, a remis en question l’utilité de posséder des armes, alors que le peuple iranien n’autoriserait jamais ses dirigeants à les utiliser.

« Où l’Iran va-t-il utiliser ces armes ? », a-t-il demandé. « Si leur intention est de bombarder Israël, ils vont alors tuer aussi des Palestiniens, des Syriens, des Jordaniens et des Saoudiens. »

« S’ils ont l’intention de bombarder les États-Unis, par exemple, ils tueront d’autres personnes. Quel sens y a-t-il à posséder une arme de destruction dont les gens savent que vous n’allez pas l’utiliser ? »

Les États-Unis ne sont pas irréprochables, selon Al-Faisal.

Les Iraniens soutiennent leur gouvernement dans son programme d’enrichissement d’uranium en partie an raison de ce qu’ils considèrent comme l’incohérence des États-Unis, a-t-il expliqué.

« (Les Iraniens) voient là une partialité », a-t-il dit. « Ils voient le gouvernement américain négocier avec la Corée du Nord… ils voient les USA signer un accord de paix nucléaire avec l’Inde… et ils voient l’Amérique fermer complètement les yeux sur Israël, bien qu’Israël est le pays qui détient le plus d’armes nucléaires dans cette partie du monde. »

Al-Faisal a appelé les dirigeants américains à prôner un Moyen-Orient totalement non nucléaire au lieu de piocher et de choisir à quels programme nucléaires s’opposer. La semaine dernière, les USA et les puissances européennes ont pris la décision de renvoyer l’Iran devant le Conseil de Sécurité de l’ONU pour son programme d’enrichissement.

Al-Faisal a également exprimé l’opposition de son pays au terrorisme et a condamné le journal danois dont les caricatures du prophète Mahomet ont provoqué la colère dans tout le monde musulman.

« En tant que Musulman, ces dessins sont offensants et absolument déplacés », a-t-il affirmé. « Et je ne peux absolument pas imaginer comment une telle représentation d’un prophète vénéré et respecté … pourrait avoir quelque chose à voir avec la liberté d’expression. »

Mais quoique aient pu représenter ces dessins, les membres de la communauté musulmane qui ont réagi avec violence n’ont aucune excuse, a déclaré Al-Faisal. Il leur a demandé de suivre les pas de Mahomet et d’adopter la non-violence.

L’ambassadeur récemment nommé a pris la parole à Dallas et à Houston plus tôt cette semaine. Il doit également prononcer un discours à Boston et à New York la semaine prochaine.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous