IranNucléaireBush considère l’Iran comme probablement la plus grande menace...

Bush considère l’Iran comme probablement la plus grande menace qui soit

-

AP, Washington, 16 mars – De DEB RIECHMANN – Le président Bush a déclaré jeudi que l’Iran représentait peut-être le plus grand défi qu’ait jamais connu les Etats-Unis et que la diplomatie visant à entraver le programme nucléaire de la nation islamique devait l’emporter pour éviter une confrontation.
Dans un rapport de 49 pages sur la sécurité nationale, le président a réaffirmé sa politique préventive consistant à « frapper le premier » qu’il a décrite la première fois en 2002. La diplomatie est la priorité des USA et vise à stopper la propagation du nucléaire et d’autres armes odieuses, a dit Bush.

« Si nécessaire, cependant, en vertu des principes de légitime défense de longue date, nous n’excluons pas l’usage de la force avant que les attaques aient lieu, même si l’incertitude demeure quant à l’instant et au lieu des attaques de l’ennemi », a écrit Bush.

« Lorsque les conséquences d’une attaque avec des armes de destruction massive sont potentiellement aussi dévastatrices, nous ne pouvons pas nous permettre de rester à ne rien faire pendant que de tels dangers se préparent. (…) La place des opérations préventives dans notre stratégie de sécurité nationale reste inchangée. »
La Maison Blanche envisage de publier le rapport de stratégie de sécurité nationale conjointement avec le discours que le conseiller à la sécurité nationale de Bush, Stephen Hadley, doit prononcer au U.S. Institute of Peace.
Le rapport, le deuxième de Bush depuis qu’il est président, résume sa stratégie afin de protéger les Etats-Unis et d’améliorer les relations du pays avec d’autres nations. Lorsqu’il a envoyé son premier rapport au Congrès, un an après les attentats terroristes du 11 septembre 2001, Bush tentait à tout prix de persuader les alliés de l’Amérique de se joindre à une offensive pour faire tomber le chef d’Etat irakien, Saddam Hussein.

Depuis, le régime oppressif des Talibans en Afghanistan a été remplacé par un gouvernement librement élu. Les Irakiens ont approuvé la constitution par referendum et presque 12 millions d’entre eux ont voté lors des élections pour un gouvernement permanent.

Les violences sectaires, toutefois, menacent le gouvernement fragile en Irak où plus de 2300 membres de l’armée américaine sont morts depuis le début de la guerre en mars 2003.

« Lorsque le gouvernement irakien, soutenu par la coalition, vaincra les terroristes, le terrorisme aura pris un coup sérieux », a écrit Bush dans le rapport demandé par le Congrès.

Dans le rapport, Bush fait des reproches à la Russie et la Chine et qualifie la Syrie de tyrannie qui ferme les yeux sur la présence de terroristes et soutient les activités terroristes.

A propos de la Russie, Bush a déclaré que les événements récents montraient un engagement déclinant par rapport aux libertés et aux institutions démocratiques. « Le renforcement de nos relations dépendra de la politique étrangère et nationale que la Russie adopte », a-t-il affirmé.

Les Etats-Unis demandent aussi à la Chine de continuer sur la voie de la réforme et de l’ouverture.

« Les dirigeants chinois doivent comprendre cependant qu’ils ne peuvent pas rester sur cette voie pacifique tout en conservant une manière de pensée et d’agir archaïque qui renforce les inquiétudes de la région et du monde entier. »

Il a expliqué que cette « manière archaïque » correspondait à la non transparence du pays quant à l’accroissement de l’armée chinoise, l’expansion du commerce mais en cherchant à diriger les marchés et non à les ouvrir et leur soutien aux nations riches en énergie sans porter attention à leur méfaits et à leur mauvaise conduite dans leur pays et à l’étranger.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous