IranNucléaireAnnan : Les USA doivent parlementer avec l’Iran

Annan : Les USA doivent parlementer avec l’Iran

-

AP, 5 mai – Le secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, a encouragé les Etats-Unis à mener des négociations directes avec l’Iran et a exprimé son espoir qu’un accord puisse être trouvé afin de résoudre le conflit nucléaire avec Téhéran sans avoir recours à la violence.

Le chef de l’ONU a appelé à des efforts diplomatiques plus intenses afin d’inciter les Iraniens à suspendre l’enrichissement d’uranium tout en accordant autre chose en échange à Téhéran, éventuellement de la technologie ou des garanties de sécurité assurant que personne ne viendrait bombarder ses sites nucléaires.

« Il serait préférable également que les Etats-Unis puissent se trouver à la même table que les Européens, les Iraniens et les Russes afin d’essayer d’arranger les choses », a déclaré Annan dans une interview jeudi dans « The NewsHour with Jim Lehrer » sur la chaîne télévisée PBS.

« Ce serait selon moi une bonne idée parce que les Iraniens nous donnent l’impression que… ce dont ils discutent avec les Européens doit être approuvé par les USA avant qu’ils répondent », a-t-il ajouté.

Le secrétaire général a fait cette déclaration au moment où le Conseil de Sécurité de l’ONU commence à débattre d’une résolution soutenue par l’Occident qui rendrait obligatoire une injonction antérieure du conseil demandant que l’Iran stoppe l’enrichissement de l’uranium ou sinon il devrait faire face à des « mesures complémentaires ».

Tout en assurant de laisser la diplomatie suivre son cours, la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a affirmé qu’elle ne voyait pas la nécessité de négociations directes à l’heure actuelle entre Washington et Téhéran, comme le recommande le président de la Commission sénatoriale des Relations Etrangères, le sénateur républicain Richard Lugar de l’Indiana, ainsi que d’autres législateurs.

La Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne mènent des négociations afin de tenter de persuader l’Iran d’abandonner son programme d’enrichissement, mais Téhéran refuse et continue sur la même voie, insistant sur le fait que le pays est légalement en droit de produire de l’énergie nucléaire pour l’électricité en vertu du Traité de Non-prolifération. Les trois nations européennes, soutenues par les USA, désirent que le programme cesse parce qu’ils pensent que l’objectif réel de l’Iran est de se servir de l’uranium enrichi pour développer des armes nucléaires.

L’Iran a annoncé cette semaine avoir enrichi de l’uranium à 4,8 pourcent, niveau requis pour alimenter des réacteurs nucléaires. Ce niveau est bien en dessous des 90 pourcent nécessaires pour produire des armes nucléaires.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous