IranNucléaireLes Etats du Golfe demandent à l’Iran de renoncer...

Les Etats du Golfe demandent à l’Iran de renoncer aux armes nucléaires

-

Reuters, Washington, 17 juin – Les Etats du Golfe vont prochainement envoyer un émissaire en Iran afin de persuader la République Islamique de renoncer aux armes nucléaires et d’encourager une résolution pacifique du conflit avec la communauté internationale, a déclaré mercredi le ministre des Affaires étrangères de l’Arabie Saoudite.

Le prince Saud al-Faisal a approuvé la proposition européenne consistant à offrir à l’Iran l’accès à des réacteurs nucléaires à eau légère dans le cadre d’une série de mesures visant à inciter Téhéran à geler son programme d’enrichissement d’uranium, qui selon l’Occident aurait pour but le développement d’armes. Téhéran nie ces accusations.

« Nous espérons qu’une solution diplomatique va fonctionner et nous permettra de disposer d’une troisième option plutôt que de deux mauvaises, soit des armes atomiques en Iran soit les lui retirer », a-t-il dit à la presse.

Il a déclaré que dans les prochains jours, le ministre des Affaires étrangères omanais se rendrait à Téhéran en qualité d’émissaire du Conseil de coopération du Golfe.

« L’Iran cherche à jouer un rôle de leader dans la région, mais une des responsabilités de ce rôle est de travailler pour la stabilité et la sécurité de la région et de ne pas provoquer l’instabilité en ajoutant des problèmes déstabilisants tels que des armes atomiques et la prolifération », a affirmé Saud.

« Nous espérons que les Iraniens vont nous écouter et qu’ils vont se joindre à notre politique visant à faire du Moyen Orient et de la région du Golfe une zone dénucléarisée », a-t-il ajouté.

Lorsqu’on lui a demandé s’il s’opposerait à ce que l’Iran reçoive des réacteurs à eau légère, qui sont moins susceptibles d’être utilisés pour la prolifération que des réacteurs d’un autre type, Saud a répondu : « Pas du tout. Au contraire, s’ils peuvent parvenir à un accord (diplomatique), ce serait parfait ».

Mais il a déclaré qu’il était très difficile d’argumenter contre des pays nucléaires au Moyen Orient lorsqu’un pays (qu’il n’a pas cité mais il faisait probablement référence à Israël) a déjà cette capacité.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous