IranNucléaireL'Iran séduit par certaines propositions des grandes puissances

L’Iran séduit par certaines propositions des grandes puissances

-

Reuters, 6 juin – Ali Laridjani, principal négociateur iranien pour les questions nucléaires, a trouvé mardi des points positifs dans les propositions des six grandes puissances, mais a estimé dans le même temps qu’il importait de lever certaines « ambiguïtés ».

Les propositions, élaborées par les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Russie, France, Chine) plus l’Allemagne, ont été présentées mardi matin à Téhéran par le porte-parole de la diplomatie européenne, Javier Solana.

« Les propositions sont maintenant sur la table. Nous espérons recevoir une réponse favorable, qui sera bénéfique aux deux parties », a-t-il dit lors d’une conférence de presse, peu avant de repartir pour l’Allemagne.

L’ensemble de propositions, qui n’a pas été rendu public mais qui comporte à la fois des mesures d’incitation et des sanctions, vise à convaincre l’Iran de renoncer à l’enrichissement de l’uranium, processus qui, pour l’Occident, pourrait permettre à Téhéran de fabriquer des armes nucléaires. L’Iran dément catégoriquement, assurant que son programme nucléaire est purement civil.

« Les propositions comportent des mesures positives mais certains aspects ambigus doivent être éclaircis », a dit Laridjani, secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale.

« Nous espérons qu’après une étude détaillée de ces propositions, de nouvelles négociations auront lieu pour parvenir à une conclusion équilibrée et logique », a-t-il ajouté.

« Nous avons eu des négociations constructives », a également estimé Laridjani, précisant qu’elles définissaient un « cadre de coopération ».

DES PIÈCES D’AIRBUS ET DE BOEING DANS LA BALANCE?

Le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki a déclaré avant de rencontrer Solana qu’il espérait que le terrain était désormais dégagé pour un accord « fondé sur le respect des droits de la nation iranienne (…), qui permette de lever les inquiétudes (de la communauté internationale) ».

Jusqu’à présent, l’Iran refuse de renoncer à l’enrichissement d’uranium, faisant valoir qu’il a pleinement droit à effectuer ce processus et qu’il ne servira qu’à la fabrication d’électricité.

L’ensemble de mesures a été présenté aux Iraniens pour tenter de résoudre la crise liée à son programme nucléaire et en finir avec l’impasse qui régnait entre membres permanents du Conseil de sécurité: la Chine et la Russie rechignaient à soutenir une résolution qui, craignaient-elles, iraient dans le sens de sanctions, voire d’une éventuelle intervention militaire.

En mettant au point leurs propositions, les diplomates ont travaillé sur divers tableaux, proposant entre autres d’offrir à Téhéran une technologie nucléaire à « eau légère » pour son programme civil. Le New York Times rapporte qu’au nombre des « mesures d’incitation », Téhéran pourrait acheter des pièces détachées de Boeing et d’Airbus, et avoir accès à des technologies agricoles des Etats-Unis, pays qui, pour l’heure, applique des sanctions commerciales contre l’Iran.

Un diplomate occidental de haut rang, à Téhéran, a cependant mis en doute les informations du New York Times.

Au nombre des sanctions possibles, si l’Iran rejette l’offre des grandes puissances, figure un embargo sur les livraisons d’armes à l’Iran, ont déclaré des diplomates en poste à Washington.

Après les déclarations de Laridjani sur les « points positifs » des propositions des grandes puissances, le cours du brut américain est repassé mardi à 72,18 dollars le baril, soit 42 cents de moins qu’à la dernière clôture. Le Brent, à Londres, perdait 48 cents pour s’établir à 70,89 dollars le baril.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous