IranNucléaireWashington veut de rapides sanctions de l'Onu contre l'Iran,...

Washington veut de rapides sanctions de l’Onu contre l’Iran, en cas de refus

-

AFP, Washington, 17 août – Washington va intervenir rapidement auprès du Conseil de sécurité de l’Onu pour exiger des sanctions contre l’Iran si la République islamique refuse de suspendre son activité d’enrichissement d’uranium d’ici à la fin du mois, a déclaré jeudi un haut responsable.

Agence France Presse – Washington va intervenir rapidement auprès du Conseil de sécurité de l’Onu pour exiger des sanctions contre l’Iran si la République islamique refuse de suspendre son activité d’enrichissement d’uranium d’ici à la fin du mois, a déclaré jeudi un haut responsable.

Le numéro trois de la diplomatie américaine, Nicholas Burns, a jugé pas « surprenant » le rejet mardi par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad d’une résolution de l’Onu exigeant que Téhéran suspende toute activité d’enrichissement d’uranium avant le 31 août.

Il a dit qu’en vertu de la résolution 1696, le conseil de sécurité de l’Onu adopterait des sanctions si la date-limite n’était pas respectée.

« Nous voudrions agir très rapidement », a-t-il dit à la presse, ajoutant que Washington appellerait à une action début septembre.

Le secrétaire d’Etat adjoint pour les Affaires politiques a souligné qu’un accord existait entre Washington et les autres membres permanents du conseil de sécurité pour prendre des sanctions si l’Iran ne se pliait pas aux exigences et « nous nous dirigeons vers ce type de décision », a dit M. Burns.

La Russie et la Chine devraient toutefois plaider pour la poursuite des négociations. Une précédente action du conseil de sécurité de l’Onu sur la question n’avait pas conduit à des sanctions, le 28 avril dernier.

Washington et les puissances occidentales soupçonnent l’Iran d’enrichir de l’uranium pour réaliser des armes atomiques, tandis que Téhéran affirme poursuivre ce programme à des fins civiles.

Téhéran a indiqué qu’il répondrait avant le 22 août à une offre des cinq membres permanents du conseil de sécurité et l’Allemagne sur son programme d’enrichissement d’uranium.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous