IranNucléaireNucléaire iranien: Ahmadinejad "perplexe" face aux demandes de la...

Nucléaire iranien: Ahmadinejad « perplexe » face aux demandes de la communauté internationale

-

AP, 22 septembre – Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a répété jeudi que le programme nucléaire de son pays n’avait pas de finalité militaire et s’est dit « perplexe » face aux garanties supplémentaires réclamées par la communauté internationale.

Lors d’une conférence de presse en marge de l’Assemblée générale des Nations unies à New York, le président iranien a dit qu’il ne voyait pas bien quelles garanties supplémentaires il pouvait fournir.
Selon lui, l’Iran ne dissimule rien et travaille dans le cadre du Traité de non-prolifération nucléaire. « L’essentiel, c’est que nous n’avons pas besoin de la bombe », a-t-il affirmé.

Mahmoud Ahmadinejad a déclaré qu’il pensait que les négociations sur une éventuelle suspension temporaire de l’enrichissement d’uranium par Téhéran -souhaitée notamment par la France- étaient « sur la bonne voie ».

« Notre position sur la suspension est très claire », a-t-il assuré. « Dans le cadre de conditions justes et équitables, nous négocierons à ce sujet ».
Le président iranien a expliqué que Téhéran exigeait des garanties sur l’application des « conditions sur lesquelles nous avons donné notre accord ». Il a également accusé les Etats-Unis d’avoir un double langage et estimé qu’ils devraient détruire leur arsenal nucléaire, ce qui les rendrait « moins méfiants vis-à-vis des autres ».

Imitant le président américain George W. Bush qui s’était adressé mardi au peuple iranien à la tribune des Nations unies, Mahmoud Ahmadinejad s’est exprimé jeudi à l’attention de la population américaine.

« Nous respectons profondément le peuple des Etats-Unis (…). Beaucoup de gens aux Etats-Unis croient en Dieu et croient en la justice », a-t-il assuré.

Répondant à une question d’un journaliste israélien sur ses déclarations appelant à la destruction de l’Etat hébreu, le président iranien a hésité, avant de répondre: « Nous aimons tout le monde -juifs, chrétiens, musulmans, non-musulmans, non-juifs, non-chrétiens », a-t-il déclaré. « Nous sommes contre les mauvais gestes ».

« Tout le monde est respecté. Mais je le répète, nous sommes contre l’agression, l’occupation, le meurtre. Nous déclarons cela haut et fort », a-t-il ajouté.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous