IranNucléaireIran: bientôt l'heure de sanctions, sous peine de se...

Iran: bientôt l’heure de sanctions, sous peine de se ridiculiser (Belgique)

-

AFP, Bruxelles, 16 octobre – Le chef de la diplomatie belge, Karel De Gucht, dont le pays occupera en 2007 et 2008 un siège au Conseil de sécurité de l’ONU, a estimé lundi que la communauté internationale devrait bientôt prendre des sanctions contre l’Iran, sous peine de se « ridiculiser ».

« On en arrive au stade où tout le monde est convaincu qu’il faudra prendre des sanctions, sinon on va se ridiculiser », a déclaré M. De Gucht lors d’une conférence de presse à Bruxelles.

« Ce serait un échec de la communauté internationale de ne pas arriver à des sanctions qui soient agréées par tout le monde », a-t-il estimé, en se disant convaincu que l’Iran avait « l’ambition de détenir l’arme nucléaire ».

« Je continue à espérer que l’Iran comprendra que sa place dans la communauté internationale est liée à un comportement acceptable, mais je suis assez pessimiste là-dessus », a ajouté le ministre belge des Affaires étrangères.

Commentant la désignation plus tôt dans la journée de la Belgique comme membre non-permanent du Conseil de sécurité à partir du 1er janvier, M. De Gucht a expliqué qu’il tenterait « avec pragmatisme » de faire entendre la voix de l’Union européenne au sein de l’instance onusienne.

L’UE devrait constater mardi à Luxembourg l’échec des négociations avec l’Iran sur le dossier nucléaire, soulignant que cela ne lui laissait « pas d’autre choix » que de reprendre les discussions sur de possibles sanctions contre Téhéran au Conseil de sécurité de l’Onu.

7,062FansJ'aime
1,182SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Le Congrès américain soutien la quête du peuple iranien pour une République démocratique et laïque

Plusieurs membres bipartites de la Chambre des représentants des États-Unis ont présenté une résolution (H. RES. 100) soutenant le...

Une vague d’attaques par empoisonnement contre des écoles laisse des centaines de personnes malades

L'Iran est secoué depuis trois mois par des empoisonnements en série contre des écoles réservées aux filles, qui ont...

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite l'inquiétude du régime iranien. La veille du dernier mercredi de...

Conférence de la Journée internationale de la femme en soutien à la lutte des femmes en Iran

Le 4 mars, une conférence a eu lieu en l'honneur de la journée internationale de la femme. Conférence intitulée...

Les démocrates devraient entendre la voix des Iraniens, pas celle des dictateurs

Le soulèvement national iranien se poursuit malgré ses hauts et ses bas. La disparition du système clérical ne semble...

Les Iraniens rejettent une supposée alternative monarchiste pour l’Iran

Par : Nader Nouri Malgré une répression féroce et plusieurs pendaisons, le mouvement de protestation pour le changement affiche une...

Doit lire

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite...

Les démocrates devraient entendre la voix des Iraniens, pas celle des dictateurs

Le soulèvement national iranien se poursuit malgré ses hauts...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous