IranNucléaireL’Iran reste de marbre face à la perspective de...

L’Iran reste de marbre face à la perspective de sanctions contre la Corée du Nord

-

The New York Times, Téhéran, 19 octobre – De Nazila Fathi – Pour la plupart, les dirigeants iraniens sont restés silencieux sur les leçons qu’ils tirent des sanctions adoptées par le Conseil de Sécurité des Nations Unies la semaine dernière contre la Corée du Nord en raison de son essai nucléaire, au lieu de dire, comme ils l’ont fait dans le passé, qu’ils ont l’intention de poursuivre ce qu’ils qualifient de programme nucléaire pacifique.

Lundi, le président Mahmoud Ahmadinejad a déclaré que des sanctions contre la Corée du Nord ne décourageraient pas l’Iran. Mardi, il a de plus affirmé que les efforts visant à empêcher l’Iran d’acquérir la technologie nucléaire étaient voués à l’échec, selon l’agence de presse d’Etat IRNA.

Aux Nations Unies, la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne et les Etats-Unis travaillent sur une résolution du Conseil de Sécurité prévoyant des sanctions contre l’Iran pour son attitude de défi face aux demandes de suspension de l’enrichissement d’uranium. Cette résolution, qu’ils espèrent pouvoir introduire la semaine prochaine, comprend probablement une interdiction de coopération nucléaire ou missiles avec l’Iran. Mardi, les 25 ministres des Affaires étrangères de l’Union Européenne se sont rencontrés à Luxembourg et se sont mis d’accord sur des sanctions limitées contre l’Iran.

Après quatre mois de négociations avec Javier Solana, chef de la politique étrangère de l’Union Européenne, l’Iran a ignoré une résolution du Conseil de Sécurité et refusé de suspendre son programme d’enrichissement d’uranium en août.

« Certains pays occidentaux se servent du Conseil de Sécurité comme arme pour imposer leur influence et émettre des résolutions contre des pays qui s’opposent à eux », a déclaré lundi M. Ahmadinejad, selon la télévision d’Etat iranienne. L’Iran « ne se laissera pas intimider » a-t-il ajouté.

Mardi, il est intervenu une fois de plus. « Certains pays oppresseurs ont l’intention de semer le trouble afin de dissuader la nation iranienne d’atteindre les sommets de la dignité et de la gloire, ainsi que la technologie nucléaire à des fins pacifiques », a affirmé M. Ahmadinejad, selon IRNA. « Mais avec l’aide de Dieu, ils seront vaincus. »

Les journaux radicaux proches du guide suprême religieux d’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei, et de M. Ahmadinejad ont annoncé cette semaine que l’Iran réagirait à toute sanction.

Le quotidien Djomhouri Eslami a écrit dans son éditorial de lundi que l’Iran pourrait prendre des mesures qui mettraient en péril les intérêts économiques et politiques des pays européens. L’éditorial ne donne aucun détail, mais l’Iran pourrait restreindre la vente de pétrole ou utiliser une autre devise que le dollar pour ses grandes transactions pétrolières.

Dans un langage plus direct, le quotidien Kayhan a averti mardi que si les Européens étaient en faveur de sanctions contre l’Iran, alors le pays prendrait des mesures.

« L’Europe aurait dû tirer les leçons de ce qui s’est passé en Afghanistan, en Irak et pendant la guerre de 33 jours au Liban et ne pas sous-estimer les capacités de la République islamique d’Iran à user de représailles contre ses ennemis. »

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous