IranNucléaireL’Iran va faire l’objet d’un vote pour l’imposition de...

L’Iran va faire l’objet d’un vote pour l’imposition de sanctions, selon l’Amérique

-

Bloomberg, 19 décembre – Par Ed Johnson et Bill Varner – Le Conseil de Sécurité des Nations Unies va voter dans les jours qui viennent pour déterminer si des sanctions vont être imposées ou non à l’Iran, qui refuse de stopper son programme nucléaire, a déclaré le gouvernement américain.

« Nous espérons obtenir un vote dans les jours à venir », a affirmé hier le porte-parole du département d’Etat, Sean McCormack. Nicholas Burns, sous-secrétaire d’Etat américain pour les affaires politiques a déclaré à Cable News Network que des sanctions seraient adoptées contre l’Iran « dans les prochains jours ».

Les pourparlers sur une résolution visant à faire pression sur l’Iran pour qu’il abandonne l’enrichissement d’uranium sont bloqués depuis des mois. Le gouvernement américain, qui affirme que le régime de Téhéran a l’intention de développer l’arme nucléaire, est en faveur d’une résolution qui l’empêcherait d’acquérir les matériaux et la technologie pouvant être utilisés dans le développement de la bombe atomique.

La Russie, qui construit un réacteur nucléaire commercial pour l’Iran, s’oppose à une interdiction sur les voyages et à un gel des actifs pour les hauts responsables impliqués dans des activités « sensibles de prolifération ».

La secrétaire d’Etat Condoleezza Rice a discuté hier par téléphone avec le ministre des Affaires étrangères russe, Sergei Lavrov, dans le but de résoudre ces « questions en suspens », a déclaré McCormack à la presse depuis Washington. Il a refusé de préciser si des progrès ont été accomplis.

ENRICHISSEMENT D’URANIUM

L’Iran, signataire du Traité de non-prolifération, assure que ses travaux sont destinés à l’alimentation de ses centrales et a répété qu’il avancerait à grands pas dans son programme nucléaire bien que l’ONU ait fixé la date limite du 31 août pour stopper l’enrichissement d’uranium.

Les ambassadeurs des cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU (les USA, le Royaume-Uni, la Russie, la Chine et la France), ainsi que l’ambassadeur d’Allemagne, se sont rencontrés hier à New York pour discuter de cette résolution.

L’ambassadeur chinois Wang Guangya a déclaré à la presse que l’interdiction sur les voyages était un « point épineux » et qu’il y avait 50 pourcent de chance pour que le Conseil de Sécurité adopte le projet de résolution cette semaine. Comme la Russie, la Chine a des intérêts économiques et fait preuve de grande prudence quant à l’imposition de sanctions.

L’Iran a dissimulé son programme atomique à l’agence de surveillance nucléaire de l’ONU, l’Agence internationale de l’Energie atomique, pendant 18 ans jusqu’en 2003. L’uranium enrichi peut alimenter un réacteur atomique ou constituer le cœur d’une bombe, en fonction du degré auquel il est enrichi.

L’Iran, qui détient la deuxième plus grande réserve au monde en gaz et en pétrole, a payé à la Russie pas moins de 1 milliard de dollars pour la construction d’une centrale nucléaire à Bushehr, dans le sud-ouest de l’Iran, capable de générer environ 1000 mégawatts d’électricité.

CHEF DU MOSSAD

L’Iran sera en position de construire une bombe nucléaire en 2009 au plus tôt, a déclaré Meir Dagan, chef du service de renseignement israélien, le Mossad, hier devant une commission parlementaire, a rapporté Haaretz.

Dagan a déclaré à la commission des affaires étrangères et de la défense du Knesset que l’Iran intensifiait ses efforts pour enrichir de l’uranium et avait l’intention de mettre en marche 3000 centrifugeuses avant fin 2007, a affirmé le quotidien israélien sur son site Internet.

La pays va dépasser « le point de non-retour technologique » lorsque ces centrifugeuses vont fonctionner en continu pendant trois mois, aurait dit Dagan selon le journal.

L’Iran ne reconnaît pas Israël. Le président Mahmoud Ahmadinejad a affirmé que l’Etat juif devait être « rayé de la carte ».

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous