IranNucléaireUSA : L’Iran doit négocier ou faire face à...

USA : L’Iran doit négocier ou faire face à des sanctions plus sévères

-

Reuters, Dubaï, 23 janvier – Mardi, les Etats-Unis ont recommandé à l’Iran de s’asseoir à la table des négociations pour discuter de son programme nucléaire ou bien il risque de faire face à des sanctions plus sévères dans l’hiver.

Une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU datant de décembre interdit le transfert de matériels nucléaires sensibles à l’Iran, que l’Occident suspecte de développer la bombe atomique. Cette résolution gèle également les actifs financiers des entités ayant un lien avec le programme nucléaire et demande aux pays de faire passer leurs informations concernant les personnes figurant sur la liste.

Cependant, Nicholas Burns, sous-secrétaire d’État américain, a déclaré à un groupe d’universitaires, de diplomates et de journalistes à Dubaï que le paquet de mesures incitatives offert à l’Iran par les puissances mondiales en juin dernier, en échange de la suspension de l’enrichissement d’uranium,
restait à l’ordre du jour.

« Nous disons aux Iraniens, s’il vous plait, reconsidérez votre position de confrontation avec le reste du monde en poursuivant votre programme nucléaire. S’il vous plait, négociez avec nous », a affirmé Burns.

« Si l’Iran refuse de négocier, si (le directeur de l’AIEA) Dr Mohamed ElBaradei rapporte en février au Conseil de sécurité que l’Iran n’a pas respecté la requête de tous ces pays, alors l’Iran fera face dans l’hiver à une nouvelle résolution du Conseil de sécurité imposant des sanctions plus sévères. »

Téhéran insiste sur le fait que son programme a des fins uniquement pacifiques.

La résolution du Conseil de sécurité de décembre dernier, qui exige de l’Iran la suspension de ses activités d’enrichissement d’uranium, prévoit également que l’agence de surveillance nucléaire de l’ONU, l’Agence internationale de l’Énergie atomique (AIEA), lui remette le 21 février un
rapport sur l’attitude de l’Iran.

L’Iran a interdit l’accès à 38 inspecteurs de l’AIEA, les radicaux étant désireux de se venger depuis le mois dernier des sanctions de l’ONU, le président Mahmoud Ahmadinejad ayant également déclaré sur un ton de défi que plus de résolutions ne changeraient rien à sa politique.

Burns a une fois de plus appelé les sociétés et les pays à s’abstenir de faire des affaires avec l’Iran et a condamné la signature lundi d’un contrat de livraison de systèmes anti-aériens TOR-M1 à Téhéran.

Burns a déclaré que les États-Unis ne voulaient pas d’une guerre avec l’Iran mais qu’ils ne laisseraient pas la République islamique menacer la circulation du pétrole.

« Nous recherchons une solution diplomatique à ce problème. Nous n’avons aucun intérêt dans une confrontation militaire avec l’Iran », a-t-il dit.

« Le Moyen Orient ne doit pas… être dominé par l’Iran… C’est l’intérêt de tous, dans la stabilité et la libre circulation du pétrole du gaz dans cette région, qui doit être recherché. C’est pourquoi les États-Unis ont déployé deux porte-avions dans le Golfe. »

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous