IranNucléaireConfusion autour de l'installation de centrifugeuses nucléaires en Iran

Confusion autour de l’installation de centrifugeuses nucléaires en Iran

-

AFP, Téhéran, 27 janvier – Le projet d’installer 3.000 centrifugeuses d’enrichissement d’uranium a donné lieu samedi soir à des déclarations contradictoires en Iran, un responsable parlementaire affirmant qu’il était lancé avant un démenti formel des autorités chargées de l’énergie atomique.

Un porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique a démenti que cette installation ait commencé, selon l’agence officielle Irna.

« Aucune nouvelle centrifugeuse n’a été installée dans l’usine de Natanz », a déclaré Hossein Cimorgh, directeur des relations publiques de l’organisation.

Irna a expliqué que M. Cimorgh réagissait à l’annonce d’un responsable du Parlement, Alaeddine Bordoujerdi, environ deux heures plus tôt, affirmant que le programme était en cours de réalisation.

« Nous installons maintenant 3.000 centrifugeuses », avait dit le chef de la commission du Parlement pour les Affaires étrangères et la Sécurité nationale, également cité par Irna.

Il n’a pas précisé quand cette installation serait terminée, déclarant seulement qu' »avec l’aide de Dieu, ce sera fini en temps utile ».

L’Iran avait annoncé en novembre son intention d’installer 3.000 nouvelles centrifugeuses destinées à produire de l’uranium enrichi dans son site de Natanz (centre), où il exploite déjà deux chaînes de 164 appareils de ce type. Les autorités iraniennes avaient annoncé qu’elles seraient installées d’ici le nouvel an iranien (21 mars), mais aucun détail n’a filtré sur le rythme de cette installation. Des diplomates occidentaux ont mis en doute le fait que la République islamique atteigne son objectif à temps.

En réaction à la décision du Conseil de sécurité de l’ONU de lui imposer des sanctions, l’Iran avait annoncé en décembre qu’il allait entamer les travaux préparatoires à l’installation des 3.000 centrifugeuses.

Le 15 janvier, le porte-parole du gouvernement iranien, Gholamhossein Elham, déclarait que son pays était déterminé à les installer et ferait début février une importante annonce sur ses activités nucléaires.

Les déclarations contradictoires des responsables iraniens samedi interviennent alors que le secrétaire de l’Agence internationale de l’énergie atomique, Mohammed ElBaradei, a lancé un appel vendredi à une « pause » dans l’escalade sur le dossier nucléaire iranien.

Le chef de l’AIEA a jugé que « l’Iran devrait cesser l’enrichissement d’uranium et la communauté internationale devrait faire une pause dans l’application des sanctions ».

L’ONU a infligé le 23 décembre des sanctions sur les programmes nucléaire et balistique iraniens en raison du refus de Téhéran de suspendre l’enrichissement d’uranium.

Ce procédé permet d’obtenir la matière première du combustible nucléaire mais aussi le matériau pour une bombe atomique.

De nombreux pays craignent que l’Iran puisse détourner son programme nucléaire civil à des fins militaires, alors que la République islamique affirme ne pas en avoir l’intention.

Les relations entre l’AIEA et Téhéran se sont tendues avec la décision de l’Iran d’interdire l’accès à son territoire à 38 inspecteurs occidentaux de l’agence, en représailles aux sanctions de l’ONU.
Les Etats-Unis ont dénoncé cette tentative, selon eux, de « dicter les conditions » à la communauté internationale, au sujet du programme nucléaire controversé de Téhéran.
v

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous