IranNucléaireCentrale de Bouchehr: l'Iran prêt à payer une rallonge...

Centrale de Bouchehr: l’Iran prêt à payer une rallonge (responsable)

-

AFP, Téhéran, 22 février – L’Iran est prêt à payer une rallonge pour aider la société russe Atomstroïexport, chargée de la construction de la centrale iranienne de Bouchehr, qui avait accusé l’Iran de ne pas avoir payé les sommes dues, a déclaré un haut responsable nucléaire iranien, cité par l’agence Irna.

« La société russe a des problèmes de liquidité pour faire sortir les équipements de l’usine et a demandé à l’Iran de l’aider financièrement », a déclaré Mohammad Saïdi, vice-président de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique.

« Pour que les équipements soient envoyés en Iran, nous sommes prêts à prendre en charge une partie des coûts pour que ce transfert se fasse le plus rapidement possible », a-t-il ajouté.

Il a de nouveau démenti les accusations d’Atomstroïexport qui avait affirmé que l’Iran avait gelé les paiements pour la construction de la centrale.

M. Saïdi a confirmé qu’une délégation iranienne se rendra dans les prochains jours en Russie pour trouver une solution à ce problème.

Atomstroïexport a réclamé mercredi la signature d’un « avenant » au contrat, après la décision de Téhéran d’effectuer ces paiements en euros et non en dollars.

« Un changement de la devise des paiements n’est possible qu’après la signature par les deux parties d’un avenant au contrat », a indiqué la société russe, dans un communiqué.

« La société Atomstroïexport a envoyé à la partie iranienne tous les documents nécessaires pour se mettre d’accord sur les conditions des paiements et est prête à signer ces documents au plus vite », selon ce communiqué.

L’Agence fédérale russe de l’énergie atomique (Rosatom) a affirmé mardi que Moscou pourrait retarder l’envoi du combustible nucléaire à la centrale de Bouchehr en raison de problèmes de paiement côté iranien.

Le calendrier approuvé en 2006 par la Russie et l’Iran prévoit que la centrale de Bouchehr soit mise en service en septembre 2007. L’envoi du combustible nucléaire doit en principe être effectué six mois avant, soit en mars.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous