IranNucléaireRencontre des Six: toujours pas d'accord sur des sanctions...

Rencontre des Six: toujours pas d’accord sur des sanctions contre l’Iran

-

AFP, New York (Nations Unies), 8 mars – Les ambassadeurs à l’ONU des Six puissances impliquées dans les discussions sur le dossier nucléaire iranien se sont de nouveau réunis jeudi à New York pour tenter de rapprocher leurs points de vue sur le renforcement de sanctions contre Téhéran, sans parvenir à un accord.

Les représentants des cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) et de l’Allemagne se sont rencontrés pendant 45 minutes à huis clos au siège de la légation britannique auprès de l’ONU.

L’ambassadeur russe Vitaly Churkin a fait part de « quelques bonnes avancées » et « de bons échanges ». Il a toutefois exclu de parvenir à un accord sur un projet de résolution cette semaine.

Sur instructions de leur gouvernement, les six ambassadeurs ont débuté lundi des discussions sur un nouveau texte afin de renforcer les sanctions contre l’Iran qui continue à ignorer les exigences de la communauté internationale sur son programme d’enrichissement d’uranium.

Le Conseil de sécurité a adopté le 23 décembre, à l’issue de quatre mois de ballets diplomatiques, des sanctions limitées contre l’Iran.

Parmi les nouvelles mesures envisagées figurent une interdiction de voyager pour les Iraniens impliqués dans des activités nucléaires illégales, une interdiction sur les exportations d’armes, des sanctions financières et de possibles restrictions sur les crédits à l’exportation, selon des diplomates.

« Nous en sommes toujours au même point. Il y a eu de nombreuses conversations entre les capitales. Donc nous comparons nos notes, et nous nous assurons que chacun est au diapason », a dit aussi l’ambassadeur américain en exercice Alejandro Wolff.

Le représentant de la Chine, Li Junhua, a indiqué que les Six se rencontreraient à nouveau vendredi matin.

Il semble que la Chine soit opposée à certains éléments du projet, selon un haut responsable du département d’Etat américain ayant requis l’anonymat.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous