IranNucléaireL'Iran entend poursuivre sa coopération avec l'AIEA

L’Iran entend poursuivre sa coopération avec l’AIEA

-

Reuters, Téhéran 30 septembre – L’Iran continuera de coopérer avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) pour désamorcer la crise sur son programme nucléaire, a déclaré un responsable de la république islamique.

Les Etats-Unis, la Russie, la Chine et la « troïka » européenne (Allemagne, France et Grande-Bretagne) sont convenus vendredi de différer au moins à fin novembre un vote à l’Onu sur un éventuel renforcement du régime de sanctions imposé à l’Iran.

Ce délai doit permettre d’entendre les rapports attendus de l’AIEA et du porte-parole de la diplomatie européenne, Javier Solana, qui négocie au nom de l’UE.

Les Etats-Unis et la France ont vainement tenté d’accélérer l’adoption de nouvelles sanctions face au refus iranien de stopper ses programmes d’enrichissement de l’uranium.

« Le processus suivi jusqu’à présent par certains pays radicaux vise à troubler le climat positif rendu possible par la coopération entre la république islamique d’Iran et l’AIEA », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

« Cela ne les a pas aidés et ils ont été par conséquent contraints à être patients », a ajouté Mohammad Ali Hosseini, assurant que d’autres pays soutenaient la coopération de l’Iran avec l’AIEA.

« Pour mettre un terme à de possibles sanctions, nous allons continuer de travailler avec l’agence et nos efforts diplomatiques seront poursuivis sans perdre de leur intensité », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse retransmise par la chaîne de télévision iranienne Press TV.

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous