IranNucléaireDe nouvelles sanctions seraient sans effet, prévient l'Iran

De nouvelles sanctions seraient sans effet, prévient l’Iran

-

Reuters, 2 décembre – De nouvelles sanctions de l’Onu n’aideront pas à résoudre le contentieux sur le nucléaire iranien, a déclaré dimanche le ministère iranien des Affaires étrangères au lendemain d’une réunion des Six sur le sujet.

« Si ces puissances cherchent à priver l’Iran de ses droits, les résolutions et les sanctions seront stériles », a déclaré le porte-parole du ministère, Mohammad Ali Hossein, lors de son point de presse hebdomadaire.

Les « Six » – les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’Onu plus l’Allemagne – ont tenu samedi à Paris une réunion « positive » sur l’Iran, mais ne sont pas parvenues à une décision sur l’adoption de nouvelles sanctions contre Téhéran, a déclaré un diplomate français.

« Nous avons des éléments qui nous permettent de penser qu’il y aura une solution à court terme », a-t-il poursuivi, se disant « relativement optimiste » sur la possibilité de voir adoptée à l’Onu une troisième résolution sanctionnant l’Iran « dans les semaines qui viennent ».

En septembre, les « Six » sont convenus de repousser l’adoption éventuelle de nouvelles sanctions contre l’Iran à la fin novembre, en attendant les conclusions d’une enquête de l’Agence internationale de l’énergie atomique et les résultats d’une médiation de la « troïka » européenne.

Ils ont décidé que si les rapports de l’AIEA et du médiateur de l’Union européenne, Javier Solana, ne traduisaient pas une « issue positive », ils opteraient pour de nouvelles sanctions contre l’Iran et présenteraient une résolution en ce sens au Conseil de sécurité.

Solana a jugé décevante sa dernière rencontre, vendredi, avec le négociateur iranien Saïd Jalili. Le rapport de l’AIEA a conclu que l’Iran coopérait quoique pas de manière proactive, rendant probable la poursuite des efforts de rétorsion occidentaux.

L’Iran estime être en droit d’acquérir des technologies sensibles et Hossein a déclaré que toute demande au-delà des traités serait « inacceptable ».

Le porte-parole a ajouté que Saïd Jalili se rendrait lundi à Moscou pour des entretiens. « Il rencontrera des responsables russes de haut rang pour discuter des questions stratégiques des deux pays », a déclaré Hossein sans autres détails.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous