IranNucléaireL’Iran grogne contre le «mauvais flic» de l’AIEA

L’Iran grogne contre le «mauvais flic» de l’AIEA

-

Libération, 3 mars – Les dirigeants iraniens sont furieux contre l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Pour une bonne raison: lors d’un briefing à huis clos, le 25 février, le directeur général adjoint de l’agence, le Finlandais Olli Heinonen, a expliqué de façon très détaillée que ses inspecteurs détenaient des documents prouvant que Téhéran a cherché à mettre au point une ogive nucléaire.

Et, contredisant le rapport établi en décembre par les services secrets américains, il a précisé que les travaux iraniens se sont poursuivis au-delà de 2003.

Cette présentation des activités secrètes de Téhéran s’est faite devant des diplomates en poste à Vienne, dont celui de l’Iran.

Heinonen a dévoilé trois projets iraniens : la conversion de dioxyde d’uranium, la mise au point d’explosifs de haute intensité et la mise au point d’un corps de rentrée de missile.

Selon le Monde, l’exposé de ce haut responsable de l’agence, qui dirige les inspecteurs enquêtant en Iran, a suscité une «vive colère» du représentant iranien.

Au sein de l’agence, à côté du «bon flic» joué par son directeur Mohamed el-Baradei, il y a désormais un «mauvais flic».

7,062FansLike
1,163FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous